GEOBIOLOGIE "LES EAUX VIVES"

Un peu de Philosophie

 

Savez-vous ce qu'est le syndrome de la commode ? Bon, peut-être pas, il est possible que je l'ai inventé !
Une commode est un meuble qui comprend plusieurs tiroirs. En politique, il y a un tiroir pour la santé, un tiroir pour le monde du travail, un pour l'économie, un pour la religion, un pour l'agriculture, un pour les transports, etc.

Aujourd'hui, en politique, nos dirigeants non pas réalisé que soigner un tiroir après l'autre ne sert à rien. Quand vous décidez de redonner la santé à l'AVS en demandant aux femmes de travailler jusqu'à 65 ans comme le fait Monsieur Berset, Conseiller Fédéral, ou comme voulait le faire Monsieur Couchepin, qui l'a précédé à ce poste, qui lui, proposait 67 ans pour tout le monde, vous ignorez totalement le fait que, passé 40 ans, voir 35 ans dans certains secteurs, nous ne trouvons plus de travail. Je ne parle même pas de ceux qui, parmi nous, et j'en fais parti, ont dépassé les 50 ou même les 60 ans. 
Il est totalement inadéquat de vouloir traiter un tiroir en ignorant les autres, ou de les prendre séparément les uns après les autres. Dès que vous en touchez un, vous déréglez les autres. Vous êtes comme le chien ou le chat qui essaie d'attraper sa queue. Ils tournent en rond de plus en plus vite sans aucun résultat.

Pourquoi ça ne marche pas ? Vous n'utilisez pas "le bon moteur de recherche". 

Toutes nos sociétés économiques, et cela sur le plan mondial, sont basées sur le moteur de recherche "CAPITALISME" au lieu d'utiliser le moteur de recherche  "HUMANITÉ", qui est le seul moteur qui assure le bon déroulement économique, égalitaire, dans la Joie et l'Harmonie, pour l'HUMANITÉ, sans exception. 

Vous allez me traiter d'utopiste !  Mais regardez le résultat de nos sociétés mondiales aujourd'hui. Vous trouvez que ça marche ? Alors vous êtes encore plus aveugles que je ne le pensais. 

Que ce passe-t-il dans le monde aujourd'hui (15.12.2012) ? Certain parle de la fin du monde pour le 21 (nous sommes à moins 6 jours, aïe aïe) et cela est naturellement ridicule (voyez plus bas l'explication astronomique et galactique que j'ai transcrit). Nous sommes à la fin d'un monde, régit par les énergies de l'Ère des Poissons (précession des équinoxes) qui nous a permis de développer toute notre industrie. Nous sommes entrés dans l'Ère du Verseau qui va chambouler notre société consommatrice de fond en comble. Pas de "fin du monde" mais changement de notre monde. La Vérité est qu'un changement radical se prépare et doit se mettre en place maintenant. Nous sommes régis par les Lois Universelles bien que nous les ignorons sans complexe. Seulement, Elles, elles ne nous ignorent pas ! Nous terminons une époque qui a durée 24 millions d'années ; Une autre de 26'000 ans environ, une autre encore de 5'125 ans et une de 2'100 ans ~.Il est étonnant de constater que notre période de gestation (notre séjour dans l'utérus de notre mère) dure 260 jours en moyenne ; un fractale de 26'000 ans. (Gregg Braden, Vérité Essentielle édition Ariane. Est-ce une coïncidence que toutes ces différentes périodes se terminent ensemble aujourd'hui ? Je ne la pense pas.
La LOI DE L'ELECTROMAGNÉTISME, la LOI D'INTERACTION FORTE, la LOI D'INTERACTION FAIBLE et la LOI DE GRAVITATION sont ces 4 Lois fondamentales et elles régissent un cinquième Loi, la LOI D'ATTRACTION. Ce que nous sommes en essence, nous l'attirons à nous. Et par essence, actuellement, nous sommes totalement égocentriques, égoïstes. Et nous avons peur. Comme nous transpirons la peur, nous attirons à nous tous les sujets qui nous font peur (la Loi d'Attraction).  Notre vision de nous-mêmes est fausse ! Nous faisons parti d'un grand corps solaire et même d'un corps galactique. Chacun de nous est une cellule du corps de l'humanité. Et lorsque les cellules se combattent, il y a un cancer qui vous mène droit à la mort. Nous voulons exercer le pouvoir les uns sur les autres. Imaginez que votre estomac se mette à vouloir diriger votre coeur selon son mode de fonctionnement ; il se mettrait a digérer votre sang au lieu de l'envoyer, chargé d'oxygène et de nutriments, à chaque cellule de votre corps physique. Quel chaos cela serait ! Et pourtant, c'est ce que nous faisons journellement sur le plan de la politique nationale ou mondiale. Sommes-nous fous ? 

Le seul travail de notre égo est de lâcher prise. Il doit renoncer au pouvoir de tout maîtriser et il doit se mettre au service de qui nous sommes sur le plan divin. "Que ta volonté soit faite et non la mienne" ne signifie pas que nous donnons le pouvoir à un Dieu bien trop éloigné de nous, quelque part, là-haut dans les Cieux, mais à nous-mêmes, à ce que nous sommes en essence, des extensions divines. Rien, absolument rien, n'est en dehors de Dieu, en essence. Les religions qui auraient dû nous l'enseigner sont elles-mêmes, sans exception, tombées dans le piège de tout vouloir gouverner. Elles ont oublié la source et ne sont plus que bassement terrestres. (Vous trouverez, un peu plus bas, dans un chapitre suivant mais toujours dans cette 13ème "page" mes explications sur le "Notre Père"). Leur première préoccupation actuelle est de trouver l'argent, l'argent qui manque tant. "Dieu pourvoira à vos besoins" était bon pour les pauvres à qui elles prenaient tout, au nom de Dieu... (Voir le nouveau film sur Robin des Bois). Rien n'a vraiment fondamentalement changé. Dans notre société sans amour, (sur toute la Terre), nous avons développé une personnalité, un égo, pour survivre jour après jour. La peur d'être mangé tout cru par les méchants qui ont pris le pouvoir sur l'économie mondiale à fait que notre égo s'est extrêmement renforcé et a oublié qu'il devait être au service de l'autre en nous-mêmes, c'est à dire au service de notre Dieu intérieur, se que nous sommes réellement même si nous ne le savons plus. 
Notre société paie des Top-modèles, des actrices ou acteurs ou des sportifs, des millions pour de la publicité. Byonce Giselle a touché 50 millions de dollars américains pour quelques secondes de pub pour Pepsi. En Suisse nous réduisons les indemnités aux invalides, aux chômeurs et bientôt aux bénéficiaires de l'AVS. Nous prenons toujours et encore aux pauvres afin que les riches puissent le rester...riches naturellement.

Le 21 décembre 2012, au solstice de l'hiver 2012, c'est ce monde là qui se termine. Et la porte d'un nouveau monde va s'ouvrir pour le système solaire en entier, si nous le voulons bien. Cela peut se passer très harmonieusement ou très douloureusement. C'est nous, les humains, qui décidons. Il y a longtemps que ces énergies sont en marche. Depuis 1994 elles sont plus précises et simplement plus puissantes depuis 2001. Le 21 décembre 2012 nous serons parfaitement au centre de la ceinture de photons galactiques et nous en ressortirons au solstice d'hiver 2030. Donc n'attendez pas un évènement apocalyptique (dans le sens catastrophe comme trop de gens le pense ; Apocalypse signifie : Révélations) le 21 décembre, ça ne se passe pas comme ça, sauf si vous trouvez un volcan qui vous explose en plein visage...  

Certaines personnes courent vers des lieux "sacrés", ils oublient que le Royaume de Dieu est en leur propre coeur. D'autres veulent travailler leurs vertus. Ils oublient que les vertus et les défauts sont des attributs de l'égo, pas de l'âme.  Ces agissements portent en eux les énergies aujourd'hui dépassées de l'Ère des Poissons. Nous vivons dans un monde de dualité. Par équilibre universel dans la 3ème dimension, il n'y a pas de jour sans nuit ; pas de lumière sans ténèbres ; pas de bien sans mal ; pas de joie sans peine. C'est le monde de la dualité. Si vous voulez développer vos vertus, la même action développera le défaut correspondant. Si vous agissez ainsi, réalisez que c'est votre égo qui veut s'échapper de ce monde d'expériences. Pour réussir ce travail de libération, vous devez "lâcher prise" car vous, nous, sommes l'égo. Si en tant qu'égo nous lâchons prise, nous donnons le pouvoir à ce que nous sommes, sur le plan divin, de réaliser le plan pour lequel nous sommes venus volontairement dans ce monde de dualité. N'oubliez pas : en essence nous sommes des Dieux. Nous n'avons aucunement besoin de gagner le paradis. Notre erreur est : [que nous pensons que le paradis est un lieu géographique], et cela est faux ; le paradis est un état d'être, il est notre source, il est en nous.

Voyez plus bas les explications pour comprendre ce qui se passe le 21.12.2012 et n'ayez aucune peur... 

 

Permettez- moi de vous transcrire ici le début de l'introduction du livre :

"UNE BRÈVE HISTOIRE DU TEMPS"  Du Big Bang aux trous noirs.
de Hawking (Stephen W. Hawking) dans la collection "J'AI LU" 1992.

«Nous menons notre vie quotidienne sans presque rien comprendre au monde qui est le nôtre. Nous accordons peu de pensées à la machinerie qui engendre la lumière du Soleil, rendant ainsi la vie possible, à la gravité qui nous colle à une Terre qui, autrement, nous enverrait tournoyer dans l'espace, ou aux atomes dont nous sommes faits et dont la stabilité assure notre existence. Peu parmis nous passent beaucoup de temps à se demander pourquoi la nature est telle qu'elle est,  d'où vient le cosmos ou s'il a toujours été là,  et pourquoi il y a un Univers.

Mais aujourd'hui, heureusement, un nombre croissant d'adultes se posent de plus en plus volontiers de questions fondamentales : qui suis-je ? d'où est-ce que je viens ? où vais-je ? quel est ma place dans l'Univers ? et recueillent à l'occasion quelques réponses ahurissantes. A mi-chemin des atomes et des étoiles, nous étendons l'horizon de nos explorations pour embrasser à la fois l'infiniment petit et l'infiniment grand...»
(fin de citation
retouchée par moi-même)

 LE 21.12.2012 à 11H11 TU, QU'EST-CE QUE CA SIGNIFIE ?

   

                                                                                                      

Les trois lignes, jaune, rouge, jaune, que vous voyez, symbolisent la "ceinture" de l'équateur de la Galaxie. C'est juste une image que j'ai exagérée pour une meilleure compréhension ! J'ai dessiné l'équateur en vertical pour faire suite à l'instruction que m'a donné un jour Patrice BRASSEUR. Il expliquait l'involution dans la matière par une courbe descendante sur le coté gauche du schéma jusqu'au nadir (le bas de la courbe de l'évolution) et par une remontée indiquée par une courbe qui remonte sur le coté droit jusqu'en haut du Schéma (Descente/Expérience dans la matière <3ème dimension> - Nadir - Remontée/Éveil de la conscience). Voyez la position de notre système solaire qui est descendu jusqu'au bas de la courbe pour pénétrer l'influence de l'équateur au solstice d'hiver 1994, qui va traverser le nadir [entre les trais jaunes] jusqu'au 21.12.2012 puis va remonter la courbe de l'évolution avec l'éveil de conscience qui va éclore en nous dès le solstice d'hiver 2030. Le travail a déjà commencé sur notre subconscient. Ayez confiance en vous même, nous sommes tous des extensions divines. Personne n'est en dehors de Dieu même si nous l'ignorons...  

Tout comme la Terre (Urantia-Gaïa) ou le Système solaire, notre Galaxie est formée sur le plan énergétique ou magnétique de deux pôles, un pôle Nord et un pôle Sud. 
Cela signifie, qu’il y a aussi un équateur. Symbolisé sur ce schéma par les lignes jaunes et la ligne rouge, verticales. 
On peut se faire une idée où se trouve cet équateur au niveau de la Galaxie puisque nous y sommes !

L’influence de l’équateur sur la Terre commence au tropique du Cancer pour l’hémisphère Nord et au tropique du Capricorne pour l’hémisphère Sud. Cela forme une ceinture d’influence assez large, ceinture que nous connaissons; c'est l'équateur de notre planète.

Pour notre Galaxie, son équateur est aussi comme une large ceinture. Et la traversée de cette large ceinture équatoriale pour le système solaire et donc pour notre planète dure 36 ans. L’humanité ne se souvient pas (d’histoire d’homme) quand cette traversée s’est faite pour la dernière fois. Une année galactique dure 248 millions d'années. Le système solaire n'a donc plus traversé la ceinture équatoriale galactique depuis 124 millions d'années et cette traversée de la Galaxie était sur son côté opposé à celui d'aujourd'hui...

Le calendrier Maya tient compte de cette traversée, ou plutôt, de cette demi-traversée. Pourquoi demi, parce que ce calendrier se termine à l’instant où la Terre, je devrais dire le système solaire, traverse le centre de l’équateur galactique, soit au solstice d’hiver le 21.12.2012 à 11H11 TU (TU signifie Temps Universel). Les Mayas avaient de très grandes connaissances astronomiques. 11h11 TU correspond à 12h11 (midi et 11 minutes) temps suisse. 

Quant à l’alignement du 21 décembre 2012, il n’aura pas lieu entre les planètes du système solaire, mais entre La Terre (Urantia Gaïa), notre Soleil  et le Soleil Central de la Galaxie. Cet alignement sera comme une éclipse totale de soleil. Au lieu de se passer entre La Terre, La Lune et le Soleil, dans l’ordre, il se fera entre La Terre, notre Soleil et le Grand Soleil Central de la Galaxie…
Dans une éclipse de Soleil, la Lune ne fait pas obstruction aux rayons solaire, mais au contraire, les rayons des deux astres se conjuguent ensemble et ainsi augmentent leur puissance. Lors des pleines lunes, la Terre se trouve entre la Soleil d'un côté et la Lune de l'autre et reçoit donc de puissants rayonnements des deux astres. Nous connaissons tous l'effet des Pleines Lunes, différentes selon les mois de l'année. Pourtant, l'action d'une pleine lune est moins puissante qu'une éclipse. Alors imaginez quelle puissance d'ÉVEIL sera c'est alignement galactique du 21.12.2012. Il sera BÉNÉFIQUE et non pas destructeur, même si un nettoyage se fait sur la Terre par ces nouvelles énergies qui nous toucherons à cet instant là. Ayez confiance !
 
D'où je "tire" ce que j'avance là ? De mon intuition, de mon ressenti, appuyé par mes nombreuses lectures (liste des livres au chapitre 12 de ce site).

LA FIN DU MONDE N’EST PAS POUR LE 21.12.2012 ! (au Solstice d’hiver)  

La Terre est entrée dans cette ceinture galactique en 1994.
La traversée totale va durée 36 ans, donc jusqu’en 2030.

Le solstice d'hiver de
2012 est juste au milieu, soit 18 ans après le début de ce phénomène exceptionnel.

Mais nous avons tous pu nous rendre compte des changements phénoménaux qui se sont produit sur notre planète ces dernières années. Et naturellement, plus nous approchons du solstice d’hiver 2012, du centre de cette ceinture, plus les changements seront grands. Nous voyons déjà le système économique s’effondrer, et ce n’est que le début. Ces changements se font en premier lieu sur notre niveau de conscience, sur notre ADN, et sur le lâcher prise de notre égo qui petit à petit doit laisser notre élément âme prendre le relais. Nous n’avons pas une âme, nous sommes une âme, un esprit divin. Nous le découvrirons quand notre égo aura vraiment lâché prise. Si notre égo ne lâche pas, le passage sera beaucoup plus difficile, car l'égo peut devenir violent.
C’est pourquoi les Mayas n’ont pas pu continuer le calendrier après cette date 21.12.2012 car ce qui se passera après dépend de nous, les humains. Serons-nous assez sages pour choisir la Paix, le Partage, l’Harmonie, l’Amour ? Accepterons-nous de lâcher le "Pouvoir sur les autres" ? Je pense à tous ceux qui se croient nos dirigeants, à nos industriels, nos entrepreneurs. Prendront-ils conscience qu’on ne peut pas s’enrichir sur le dos du peuple ? Que ces temps sont révolus ? Que nous sommes tous, sans exception, d’origine divine ? Ce qui veut dire que détruire un seul homme (une femme, un enfant) c’est  se détruire soi-même ? Pour certain parmi nous, le travail sera difficile, très difficile, mais obligatoire pour tous… ou, nous détruirons notre planète ou plutôt notre planète nous détruira. Mais le terme "Apocalypse" ne signifie pas "Catastrophe, Destruction, Épouvante", le mot "Apocalypse" signifie "RÉVÉLATIONS"
Nous vivons dans la 3ème dimension, c’est à-dire que notre conscience est de 3ème dimension. Nous ne comprendrons pas la Vie avant de nous être élevé dans la 5ème dimension. Aujourd’hui, la Terre est en passe de s’élever dans la 5ème dimension. Nous avons déjà connu la 4ème dimension dans la mort, avant une nouvelle "réincarnation", et certain parmi nous, par leur esprit de chercheur,  vivent déjà, par moment la 4ème dimension. Nous devons nous aussi nous élever dans la 5ème dimension, hors Espace-Temps et nous vivrons l’instant présent… sans peur, sans maladie, sans mort… La suite, vous la découvrirez vous-même, vous en êtes tous capable (même l’idiot du village) ; il faudra simplement (et c’est le plus difficile) faire taire son égo et vivre en tant qu’âme ! …
Wouahou, facile non..? 2012 n'est pas la fin du monde, c'est un nouveau commencement, sur de nouvelles bases...

Géobiologie les Eaux Vives
 Daniel PITTET

Beaucoup, aujourd’hui, parlent de l’Ère du Verseau dans lequel nous sommes entrés depuis les années 1946~2001. (Fondue enchaînée avec l’Ère des Poissons) Depuis le 21 décembre 2001, nous sommes totalement dans l'Ère du Verseau, mais la société continue de vivre dans les anciennes énergies de l'Ère des Poissons et refuse inconsciemment le changement.

Mais que signifie l'Ère du Verseau pour la vie sur Terre (le vrai nom de la Terre est  Urantia Gaïa )

Dans les douze signes du zodiac, deux sont spécialement destinés au développement spirituel de l'humanité : Les Poissons et le Verseau.

Nous vivions dans l’énergie des Poissons depuis à peu près la naissance de Yeshua ben Joseph, connu sous le nom de Jésus de Nazareth. L’énergie des Poissons était l’énergie spirituelle du Sauveur. Elle était accompagnée de l’énergie du rayon 6. 
Notre Univers est septuplement manifesté, il y a donc 7 rayons
(pour le moment) qui déterminent la vie. (Traité sur les sept Rayons d’Alice A. Bailey – 2 volumes éditions Lucis Trust) 

Jusqu’à présent, nous avons tendance à vivre ces énergies d’une manière négative, égocentrique. Un exemple :  Jésus-Christ nous a enseignés : « Aimez-vous les uns les autres, ne jugez pas ». Durant les deux milles ans qui ont passé, nous nous sommes joyeusement massacré à travers plusieurs guerres et l’Eglise a même réussi à instituer « la Sainte Inquisition » et ont, par ce pouvoir qu'ils se sont donnés (au nom de Dieu), joyeusement brûlé vif ceux qui pensaient autrement. Belle preuve d’amour .

Le rayon 6 est le rayon de l’Idéalisme, de la Dévotion. Il est la Force la plus purificatrice du plan émotionnel. Mais vécu négativement il a généré en nous le fanatisme et nous en avons fait la source des guerres de religions.  

Aujourd’hui, nous vivons sous l’influence de l’Ère du Verseau, totalement depuis décembre 2001. Le Verseur d’Eau déverse sur nous les forces d’une nouvelle conscience, une nouvelle responsabilité spirituelle. Il nous dit : « Rien n’est en dehors de Dieu ». Quand le Père-Mère de l’Univers créa le Ciel et la Terre, Il n’utilisa pas d’autres matériaux que Lui-même puisqu’Il EST le Tout. Nous sommes donc des extentions de Dieu et ne sommes pas en dehors du Créateur Père/Mère. Mais alors, comment est-il possible que nous engendrons tant de haine et de souffrance sur Terre ? Parce que Dieu nous a donné le libre arbitre et que, ayant perdu la mémoire quant à notre origine, nous nous comportons de manière totalement égocentrique. Nous avons dégringolé en vibrations. Mais tout cela fait partie de l'expérience de vie que nous avons nous-mêmes choisie. Que faut-il que nous comprenions à travers tout cela ?

Aujourd’hui, le Verseau, accompagné du rayon 7, le rayon du pragmatisme, le rayon de la magie blanche, nous rappelle nos origines. Il nous dit, comme Jésus-Christ nous l’avait déjà dit : « Le Royaume des Cieux est en vous, plus proche que vos mains et vos pieds » et « Ne savez-vous pas que votre corps est le temple de l'Esprit Saint »? Cela signifie que nous contenons véritablement l’Univers entier en chacun de nous, même si nous n’en sommes pas encore conscients. Cela signifie que notre responsabilité est immense. Nous sommes tous responsables de l’état de la vie sur Terre.  
Comprenez-vous comment le "Notre Père" est une erreur ? Nous disons : Notre Père qui est aux Cieux ! Cela nous sépare de Dieu. Nous sommes sur la Terre et Lui est dans les Cieux. Jésus nous a pourtant dit que Dieu est en nous, plus proche que nos pieds et nos mains. Que Ton Nom soit sanctifié ! Il est déjà le Saint des Saints, pourquoi voudrions-nous, nous, le sanctifier ? Pourquoi ne pas dire : Ton Nom nous sanctifie ! Que Ton règne vienne ! Il y a 2 milles ans que Jésus nous dit : Le Royaume est en vous ! Pourquoi ne pas dire : Que Ton règne soit dynamisé en nous ! etc. etc...

Celui qui a dit un jour : « Si tu veux la Paix, prépare la Guerre » n’a vraiment rien compris aux quatre Lois fondamentales qui gouvernent l’Univers : la Loi d’Électromagnétisme, la Loi d’Interaction Forte, la Loi d’Interaction Faible et la Loi de Gravitation. Ainsi que de la Loi d'Attraction régit par nos pensées.

En réalité, si tu veux la Paix, prépare la Paix ! Rappelez-vous, on nous a dit : Le semblable attire le semblable, c’est scientifiquement prouvable aujourd’hui (j’aime bien cette expression c’est scientifiquement prouvable −. La science a fait tant de stupidités à côtés d’autres réalisations remarquables que ça ne veut pas dire grand chose). Mais tout est électromagnétique, et donc s’attire lorsque l’énergie est semblable et se repousse lorsque l’énergie est différente ou contraire. (Attention, nous parlons là de l’énergie de votre corps énergétique, pas de magnétisme personnel ou de sexualité où les opposés s’attirent). La fréquence que vous émettez attire à vous une énergie de même fréquence. Tu veux attirer l'Amour, la Joie, la Paix, l'Harmonie dans ta vie ? Alors vis en toi l'Amour, la Joie, la Paix et l'Harmonie et ces énergies "supérieures" viendront immanquablement à toi !

Comment aider à établir la Paix sur Terre ? Inutile de descendre dans la rue avec des pancartes « Nous voulons la Paix », ça ne marchera pas, bien qu’avec ces manifestations, nos politiciens ne peuvent plus vraiment ignorer les souhaits du peuple. 
Si tu veux la Paix sur Terre, génère d’abord la Paix en toi. Sache que tes colères, tes envies de meurtres, de vengeances nourrissent l’égrégore de la guerre, de la violence. C’est électromagnétique !
Vis la Paix au tréfonds de toi, apprend la compassion, essaye de comprendre ton prochain, ne le juge pas. Bien sûr, il n’est pas question d’approuver des actions inacceptables mais de comprendre quelle souffrance, quelle folie fait agir ainsi le pervers.
Par ta compassion et l’absence de réaction violente envers ce qui est inacceptable, tu rayonneras la Paix et l’Amour autour de toi. Par ton corps éthérique, tu influenceras favorablement le corps éthérique de la Terre et bientôt toutes formes de vie sur Terre seront imprégnées d’un désir de Paix, d’un désir d’aimer sans plus aucune trace d’égocentrisme. Attention de ne pas être toi-même égocentrique lorsque tu fonctionnes ainsi. N’attends aucun résultat, ce n’est pas ton problème. Donne, c’est tout. Quand des dizaines, des centaines, des milliers de personnes parmi nous vivrons véritablement ces nouvelles énergies du Verseau et du rayon 7, la Paix sur Terre sera une réalité. La Paix, la Fraternité, l’Égalité, le Juste Partage des richesses… voilà un programme qui aujourd’hui semble encore totalement utopique mais qui sera une réalité demain.  L’Ère du Verseau va durer ~2'100 ans.

En réfléchissant à tout cela, nous utilisons notre mental concret, notre intellect. Mais attention, ne nous laissons pas piéger par cette forme du mental. Pour mieux comprendre cela, voyons un peu le mécanisme du développement humain.
L’humanité a développé le PHYSIQUE et la FORCE VITALE avant l’Ère de la Lémurie, il y a plusieurs millions d’années. Nous vivions en "conscience de masse". L’individu tel qu’il est aujourd’hui n’existait pas. L’important c’était la tribu à laquelle nous appartenions. 
Puis nous avons développé l’ÉMOTIONNEL durant l’Ère Lémurienne / Atlantéenne. C’est là que nous avons, pour la première fois, développé le désir, la convoitise. Notre conscience est devenue une conscience de famille qui prenait plus d’importance que la tribu ou la société ; la famille d’abord !
Et enfin nous développons durant cette période Arienne le MENTAL (oubliez tout de suite la récupération qu’en ont fait les nazis, ils n’ont rien compris).

Le mental comprend trois étapes distinctes : le mental concret (l’intellect) que nous qualifions par le QI, puis le mental du cœur que nous qualifions par le QC et enfin le mental abstrait pratiquement absent actuellement sur Terre.

Jusqu’à présent, nous avons développé, grâce à l’école obligatoire, le mental concret. Cela ne remonte pas si loin que ça dans le temps, c’est même assez récent. Avant l’école obligatoire nous n’avions que l’émotionnel comme instrument de mesure pour notre vie ici-bas. 
Avec l’école, nous avons pu commencer à développer ce mental. Qu’est-il ?

Il est un corps à part entière, comme le corps physique, le corps éthérique (vital) ou le corps astral (émotionnel). Il se développera en trois phases distinctes comme je l'ai mentionné plus haut. Nous pourrions le comparer à une antenne parabolique qui normalement devrait capter les rayons cosmiques, les rayons supérieurs ou tout simplement notre intuition et ainsi déverser sur nous un savoir toujours plus élaboré.
Malheureusement, ce mental pour la plus part d’entre nous est une antenne tournée vers le bas et ne nous renvoie que les rayonnements de notre corps émotionnel. Voilà pourquoi il nous est presque impossible de régler nos problèmes quotidiens. Chacun reste dans sa tour d’ivoire croyant avoir, seul, raison comme nous le fait croire notre ressenti émotionnel. Cela découle directement de notre mode de développement, de notre instruction basée sur la compétition au lieu de la complémentarité.

Aujourd’hui, les énergies du Verseau nous permettent de développer le deuxième volet du mental, le « mental du cœur ». Cela signifie l’oubli de soi d’un point de vue égocentrique et le développement de la responsabilité par rapport aux besoins de l’ensemble (pas seulement sur le plan matériel mais également sur les plans sensibilité et spirituel.

J’entends vos questions qui fusent : « Mais que faut-il donc faire ?»

Lao Tseu donne la réponse suivante : la solution est le Wu Wei, le non-faire, le non agir. Cela ne signifie pas l’indifférence, le "je m’en foutisme"

Nous avons tous reçu une éducation qui nous apprenait que dans la vie, si tu n’as pas d’argent tu ne peux pas grand-chose. Avec de l’argent, tu peux te payer des études (Avoir – Action – Faire) et ainsi acquérir une profession, une maîtrise, (Sensibilité) et donc tu seras reconnu (Être).

On voit donc le sens  AVOIR, ACTION, FAIRE, puis SENSIBILITÉ, ÉMOTIONS, puis enfin : "je suis reconnu, je suis quelqu'un. On m'appelle Monsieur, Madame. C’est à dire ÊTRE.

Pourtant, chaque année, et cela depuis notre naissance et ça durera jusqu’à notre mort (qui n’est pas la fin mais qui est une porte de sortie) nous sommes soumis à des énergies absolument contraire ; d’abord "ÊTRE", puis "SENSIBILITÉ" et enfin "AVOIR, FAIRE, ACTION" ce qui correspond à la course du zodiac durant une année.

L’année énergétique commence avec le signe du Capricorne, le 21 décembre au solstice de l’hiver. La petite graine, ce peut être une nouvelle idée, une nouvelle aspiration, commence à se développer, enfoui dans le sol gelé, sur le plan "ÊTRE". Mais cela se passe d’une manière inconsciente puisque enfouie dans le sol, dans son subconscient. On ressent le besoin de changer quelque chose dans sa vie, mais on ne sait pas encore quoi, comment et pourquoi. (Avant que vous ne demandiez, je vous aurai répondu - parole de Jésus) Comprenez-vous maintenant pourquoi Noël tombe le 25 décembre. C’est une nouvelle naissance qui se prépare mais nous n’en sommes pas encore conscients.

Le développement va se poursuivre en Verseau sur le plan "SENSIBILITÉ" et en Poissons sur le plan "AVOIR", toujours de manière inconsciente.

En Bélier, "ÊTRE", l’idée commence à germer, c’est le printemps. En Taureau, l’idée continue sa croissance sur le plan "SENSIBLE" puis en Gémeaux sur le plan "AVOIR,  FAIRE".

C’est en Cancer, au début de l’été que l’on devient conscient de cette nouvelle idée, de ce nouveau développement personnel. Le travail se fait sur l’ÊTRE.

Puis en Lion nous ressentons  "l’ÉMOTION, la SENSIBILITÉ" que génère en nous cette nouvelle aspiration. En Vierge nous ressentons enfin la sensation de tenir quelque chose de nouveau en main, "AVOIR", possibilité de "FAIRE". Ces trois mois d’été se vivent en même temps que les arbres en fleurs.

Puis l’automne arrive, le temps de la maturation, de la récolte. En Balance, le nouveau fruit, la nouvelle idée s’est incarnée sur le plan mental, "ÊTRE".

En Scorpion, l’idée, l’aspiration, s’incarne sur le plan de la "SENSIBILITÉ" et en Sagittaire, cette nouvelle idée de vie se réalise dans "l’ACTION, le FAIRE, l’AVOIR". Et un nouveau cycle recommence avec le nouveau Capricorne pour une marche supérieure, pour une évolution.

Regardez la nature autour de vous, elle suit totalement l’énergie annuelle dans le sens   "ÊTRE – SENSIBILITÉ – ACTION".  Combien de réussites se font en automne, et combien de krachs boursiers, économiques, politiques arrivent aussi en automne ? Nous récoltons ce que nous avons semé !

Alors pour notre évolution, pourquoi allons-nous à contre courant ? Il n’est plus question de "FAIRE", il faut apprendre à "ÊTRE". En vivant notre état d’"ÊTRE", nous attirons automatiquement les énergies qui nous sont nécessaires pour réaliser le programme de notre vie. Le SAVOIR et la RICHESSE ne peuvent pas ne pas suivre.

Un cycle se fait en une année.  

Pourquoi est-ce que je vous transcris et dis cela alors que vous recherchiez des réponses sur la géobiologie ?

Parce que la géo-(Lieu) bio-(Vie) logie-(Loi), c’est cela aussi. Si nous ne comprenons pas les Lois universelles de Vie sur la Terre (le lieu), nous ne comprendrons pas non plus la parole de Socrate environ 400 avant Jésus-Christ :

« Homme, connais-toi toi-même et tu connaîtras la nature et les Dieux ».

Tant que nous n’aurons pas éliminé par une expertise et une redynamisation géobiologique le smog électromagnétique qui pollue notre corps énergétique, nous rencontrerons des difficultés presque insurmontables pour comprendre et bénéficier des cadeaux du Verseur d’Eau : Aquarius, ainsi que de la nouvelle grille magnétique planétaire, de la nouvelle grille cristalline et de la nouvelle grille atomique. Tout cela sera terminé le 21.12.2012. 

Ne nous demandons plus : Que faut-il que je fasse ? mais QUE FAUT-IL QUE JE SOIS ou simplement QUI SUIS-JE ? et le manifester en vivant l’instant présent à chaque seconde de votre vie.
Lire à ce sujet : « Le Pouvoir du Moment Présent » de Eckhart Tolle aux éditions Ariane tome 1 et le tome 2, « Mettre en pratique Le Pouvoir du Moment Présent».   Une clef pour votre avenir !  Voyez la liste de livres au chapitre 12 !  

Nous sommes tous reliés au centre de la Terre et au Centre de l’Univers. Les énergies qui régissent les Galaxies sont les mêmes que celles qui nous régissent. Nous ne le savons tout simplement pas encore. Éliminons les parasites électromagnétiques qui troublent notre vue intérieure et réalisons notre Chemin de Vie. Nous sommes des parties de Dieu faisant l'expérience de la matière. Nous avons choisi nous-mêmes de venir vivre une expérience ici-bas et nous sommes enviés pour cela ! Et pensez à avoir toujours des pensées positives !                                       

L'image ci-dessus est tiré de :
Guérison par les Énergies Cosmiques de Mantak Chia & Dirk Oellibrandt  aux éditions Guy Trédaniel

Permettez-moi de vous transcrire également un passage du livre : "MESSAGES DU GRAND SOLEIL CENTRAL" Programme d'évolution pour l'ère du Verseau : KROM  de Ramathis-Mam aux éditions Ariane.

Page 340 : ... La nouvelle lumière du troisième millénaire n'est qu'une ouverture de vos canaux de pensée, de sentiment et d'émotion vers l'universel et le divin en vous. Pour y accéder, vous devez contacter et activer votre conscience, votre sagesse, votre pouvoir et la beauté du dieu intérieur de votre biohologramme, et vous exprimer lorsques vous êtes reliés avec l'Esprit infini et universel du cosmos.
                    Le millénaire dans lequel vous venez d'entrer est la porte dimensionnelle qui vous permettra de rejoindre et de contacter cette partie de vous qui a toujours dirigé, surveillé et inspiré votre égo humain, votre être non essentiel. Tous vos corps inférieurs seront restructurés, raffinés et accordés à la nouvelle tonalité que KROM est venu établir dans votre système solaire, votre galaxie et votre univers. Ce sera là l'occasion rêvée de bénéficier de la compréhention, l'assimilation et l'intégration des nouvelle clés et de la lumière qui se répand dans l'ordre cosmique, à partir du Grand Soleil Central...

Page 393 : ... Le Verseau, c'est la création de l'atmosphère divine du monde spirituel dans votre vie, par l'activation ou l'encodage et les pratiques spirituelles que vous y intégrerez. Le jeu repose sur le remplacement de la vibration physique par la fréquence spirituelle. Cela se fera lorsque vous spiritualiserez votre conscience au moyen des valeurs qui gouvernent les plans divins et parfaits de l'esprit. Ce n'est pas une simple question d'intellectualisation. C'est plutôt une application sincère et persévérante de la pratique. Vous serez alors capables de créer les idéaux spirituels. Vous remplacerez donc les vieux schémas par ceux de la lumière, de la sagesse, du détachement, de la compassion, de la conscience, de la fraternisation et de l'amour, afin que l'ombre de l'égo et ses imperfections se diluent au summum de la purification intérieure, par l'accomplissement de soi. En réalité, c'est ce que vous êtes venus découvrir, sentir et réaliser (sur Terre) en ce jeu de l'évolution que vous avez vous-mêmes créé lorsque vous avez senti en vous une différence et une distance par rapport à Dieu et à sa Création.
                     N'oubliez jamais que vos expériences quotidiennes ne sont que les reflets de la pureté, de la vérité et de la perfection intérieure qui se cachent sous le masque du faux égo. Vous êtes le reflet de KROM, le Grand Soleil Central de l'Univers. À ce titre, et à l'aube de la Nouvelle Ère, vous avez une idée de la lumière éclatante et croissante qui se manifeste en vous. Je ne suis pas venu dans le but de vous impressionner, mais pour vous retrouver comme des flammes divines et brillantes. Votre mission consiste à vibrer sur une fréquence plus élevée, plus divine et plus brillante de l'amour que représente KROM.
 
Si nous devions chercher une traduction idéale de mon nom (KROM) à l'intérieur de votre codification humaine, ce serait : L'AMOUR DE DIEU EN ACTION...

(fin de la transcription)

Voici une transcription de Gregg Braden (que j'apprécie particulièrement) tirée de son livre "VÉRITÉ ESSENTIELLE" aux Editions Ariane.

Page 258... : LA NAISSANCE D'UN MONDE NOUVEAU
Plus haut, nous avons examiné l'idée maya du temps et des cycles temporels terrestres en synchronie avec ceux du cosmos. Par leurs prophéties orales, les Mayas ont laissé des descriptions de ce qui pourrait arriver durant les années de transition d'un âge du monde ausuivant. Ils savaient à quoi s'attendre, car à l'instar de nos ancêtres communs, ils connu de tels cycles par le passé et ils étaient conscients de la nature fractale de ces dernirs. Autrement dit, ce que le calendrier maya nous présente comme la fin d'une ère et la "naissance" de la suivante dans le cosmos correspondant à la naissance que nous vivons tous en venant dans ce monde. Du point de vue maya, il est impossible de séparer les deux, et voici pourquoi.
La durée moyenne de notre séjour dans l'utérus maternel (notre période de gestation) est d'environ 260 jours tandis que le temps moyen que met la Terre à effectuer un énorme parcours sur son orbite (la précession des équinoxes) est d'environ 26'000 ans. Sous l'aspect des schèmes, les 260 jours qui précèdent notre naissance sont une fractale des 26'000 ans que met la Terre à "accoucher" d'un nouveau cycle précessionnel.
LA NAISSANCE D'UN MONDE NOUVEAU
Plus haut, nous avons examiné l'idée maya du temps et des cycles temporels terrestres en synchronie avec ceux du cosmos. Par leurs prophéties orales, les Mayas ont laissé des descriptions de ce qui pourrait arriver durant les années de transition d'un âge du monde ausuivant. Ils savaient à quoi s'attendre, car à l'instar de nos ancêtres communs, ils connu de tels cycles par le passé et ils étaient conscients de la nature fractale de ces dernirs. Autrement dit, ce que le calendrier maya nous présente comme la fin d'une ère et la "naissance" de la suivante dans le cosmos correspondant à la naissance que nous vivons tous en venant dans ce monde. Du point de vue maya, il est impossible de séparer les deux, et voici pourquoi.
La durée moyenne de notre séjour dans l'utérus maternel (notre période de gestation) est d'environ 260 jours tandis que le temps moyen que met la Terre à effectuer un énorme parcours sur son orbite (la précession des équinoxes) est d'environ 26'000 ans. Sous l'aspect des schèmes, les 260 jours qui précèdent notre naissance sont une fractale des 26'000 ans que met la Terre à "accoucher" d'un nouveau cycle précessionnel.

Les Mayas savaient que les conditions changeaient à chaque naissance pour faire place à la vie nouvelle. Dans le cas des cycles des âges du monde, le changement consiste en la brisure des choses qui ne fonctionnent pas devant les changements, afin de faire place à celles qui fonctionnent. C'est précisément ainsi que nos ancêtres indigènes voyaient notre époque de l'histoire : la naissance cosmique d'un nouveau cycle de vie.
Ils savaient qu'ils auraient à développer un nouveau mode d'existence à chaque nouveau cycle. Plusieurs ont interprété 2012, qui termine le calendrier maya, comme la date signalant la fin du monde. Cependant, une meilleure compréhension des traditions maya révèle qu'il ne s'agit aucunement de la fin du monde en soi, mais plutôt de la fin d'un âge du monde et d'un mode de vie. 

La fin de quelque chose est toujours suivie par le début d'autre chose. La fin de notre âge du monde constitue donc le début d'un nouveau cycle, la naissance d'un monde nouveau. Carlos Barrios, anthropologue, historien et Ajq'ij (prêtre de cérémonie et guide spirituel) maya, a résumé ainsi la chose du point de vue des Mayas d'aujourd'hui, au cours d'une conversation qui a eu lieu à Santa Fe, au Nouveau-Mexique, en 2002 : "Le monde ne prendra pas fin. Il sera transformé. Les indigènes ont des calendriers et ils savent les interpréter avec précision, ce qui n'est pas le cas des autres.
L'analogie entre la naissance d'un individu et celle d'un âge nouveau est pertinente. Elle est encore plus significative si nous l'appliquons à la situation mondiale actuelle. Qu'il s'agisse de notre sortie de l'utérus ou de l'émergence du sixième âge du monde selon les traditions amérindiennes, le processus, une fois amorcé, est un cheminement à sens unique qui transporte dans un état d'où nous* ne pourrons pas revenir. Dans les deux cas, impossible pour nous de retourner d'où nous venons.
La raison pour laquelle nous ne pouvons pas retourner dans l'utérus de notre mère est évidente, mais la raison pour laquelle nous ne pouvons pas revenir dans le monde du passé l'est moins. N'empêche que nous faisons un voyage à sens unique. Nous ne pouvons retourner dans le monde du passé parce qu'il n'existe plus. Il s'est transformé sous nos yeux pendant que nous vivions le changement.

Voici la clé pour bien comprendre le message des Mayas concernant notre époque. Le monde dans lequel nous avons grandi et auquel nous nous sommes habitués n'était pas une destination. Il ne pouvait jamais constituer un mode d'être permanent parce qu'il n'était tout simplement pas durable. Le monde du milieu du XXe siècle était un jalon, un point annonçant une courbe, qui nous a conduits à un autre mode de vie. Si nous en doutons, nous n'avons qu'à regarder les modes de vie du passé pour voir que l'ère de la douzaine d'oeufs à 0,57 $, du litre de lait à 0,49 $ et du litre d'essence à 0,31 $ est révolue. Disparues également les valeurs et les loyautés qui définissaient nos emplois, nos familles, ainsi que l'indépendance des individus et des nations du monde.

Pour toutes ces raisons, le monde dont ma mère attend la réapparition ne reviendra jamais et la vie ne redeviendra jamais "normale". La vie d'aujourd'hui est la nouvelle normalité et elle nous mène dans une seule direction : en avant. Nous ne pouvons pas en arrêter le changement, mais il nous est possible de le guider vers un atterrissage plus doux. 
C'est ici qu'intervient la vérité essentielle : nous sommes tous mieux équipés pour faire les choix qui définiront notre avenir quand nous comprenons les cycles, les échecs et les erreurs du passé.

Page 260...: DESTIN OU DESTINÉE ?
Où allons-nous dans à partir d'ici ? Où pouvons-nous aller ? 
Que nous soyons d'accord ou non sur le pourquoi du changement mondial, le fait est qu'il a eu lieu. Plutôt qu'un changement qui suit son cours, il semble que celui dont nous faisons tous partie maintenant ne fait que commencer et qu'il s'accélère. Il se produit sans doute plus vite qu'aucun visionnaire n'aurait pu le prédire, plus vite que nous ne pouvons le décrire dans nos manuels et nos salles de cours. C'est ici que notre cheminement spirituel et scientifique s'accomplit sur la route de la vie et de notre avenir. Cette route peut nous mener qu'à deux choses : ou bien elle pavera la voie de notre destinée ou bien elle nous enfermera dans notre destin. Nous saurons très bientôt quel choix nous avons fait comme nation et comme planète. Notre destination ultime sera la conséquence de toutes les crises majeurs de notre temps si elles ne sont pas révolues. 

Comme nous l'avons vu déjà, il existe cinq crises décisives.
  
  Crise 1 : une population mondiale insoutenable
   *   Crise 2 : les changements climatiques
   *   Crise 3 : la pénurie croissante de nourriture et d'eau potable 
   *   Crise 4 : l'écart grandissant entre la richesse et la pauvreté, la santé et la maladie, l'éducation et l'analphabétisme
   *   Crise 5 : le risque de guerre croissant et la nouvelle menace d'une guerre nucléaire 

Chacune de ces crises a le potentiel de mettre fin à la civilisation et à la vie telles que nous les connaissons aujourd'hui. Chacune est déjà présente dans son secteur. Comme elles se produisent déjà toutes, chacune a établi une sorte de trajectoire au bout de laquelle elle finira par nous conduire avec le temps si nous n'intervenons pas. L'explosion démographique, par exemple, a établi une trajectoire comportant des intervalles de plus en plus brefs entre les doublements de population, de sorte que notre famille planétaire comptera dix milliards d'individus en 2050. Si nous n'intervenons pas, voici ce qui attend notre famille planétaire : les conséquences ahurissante de la compétition entre dix milliards de personnes pour obtenir de la nourriture, de l'eau, des emplois et un logement, ce qui fera diminuer les ressources vitales dans seulement quarante ans. Si nous appliquons la même vision à chaque secteur de crise, il est facile de voir que chacun, sans notre intervention, a le potentiel de nous conduire à une issu terrible. De ce point de  vue, nous pouvons considérer le destin comme ce qui arriva si nous connaissons l'existence de la crise et que nous ne faisons rien pour y remédier. C'est le président Ronald Reagan qui a peut-être su le mieux exprimer cela, dans son discours inaugural de 1981 : "Je ne crois pas à un destin qui nous tombera dessus quoi que nous fassions. Je crois à un destin qui nous tombera dessus si nous ne faisons rien." Quant aux cinq crises identifiées par les meilleurs esprits de notre époque, le choix de ne rien faire pour les résoudre équivaudrait à réaliser en tant que destin les plus sombres prophéties de guerre et de mort.

Quand nous réfléchissons au destin et à la destinée, l'importante distinction entre les deux devient évidente. Si nous pouvons voir le destin comme une gestion passive des difficultés qui nous échoient, la destinée, par ailleurs, est le produit de l'action. Notre destinée doit être mise en mouvement pour se réaliser. Dans le cas des crises que nous affrontons, cette action vient sous la forme de nos choix. La destinée, c'est ce qui nous attend, comme individus et comme collectivité, lorsque nous faisons les choix quji conduisent à la réalisation de notre meilleur potentiel. William Jenning Bryan a résumé magnifiquement la noture de la destinée quand il a dit : 
"La destinée n'est pas une question de chance, mais de choix. Ce n'est pas quelque chose qu'il faut attendre, mais qu'il faut réaliser." ...

Si nous examinons l'ensemble des choses sur la Figure 7.1, il est clair que les conditions qui terminent un cycle deviennent les bases du suivant. Il est clair également qu'il se trouve entre les cycles un espace où aucun des deux n'est présent: un point de choix. C'est là que nous nous trouvons : près de la fin du long point de choix de 36 ans entre 1980 et 2016 qui marque la fin de notre cycle de 5125 ans. Ainsi, alors que les crises énumérées du côté gauche de la Figure 7.1 constituent les réalités de notre époque, le fait qu'elles convergent à la fin du cycle nous fournit l'occasion de changer les schèmes avant de commencer le nouveau cycle indiqué du côté droit de la figure.                

Page 264...: 
Réécrire notre histoire : version 2.0       
Nous vivons notre existence en fonction de nos croyances. Ce simple fait mène à la réalisation qu'au-delà de tout ce que nous pouvons faire au cours de notre vie, les croyances qui précèdent nos actions sont les fondements de tout ce que nous chérissons, rêvons, devenons et accomplissons. Nos rituels en début de journée, la technologie qui améliore notre existence, celle qui détruit la vie par la guerre, nos routines personnelles, les rituels communautaires, les cérémonies religieuses - en fait, notre civilisation entière - sont fondés sur notre vision de nous-mêmes et de notre relation au monde. 
Quand on s'en rend compte, il est normal de se demander d'où viennent nos croyances. La réponse vous étonnera peut-être.

À peu d'exceptions près, nos croyances proviennent de ce que d'autres personnes nous ont dit de notre monde. En d'autres mots, la lentille à travers laquelle nous voyons le monde et faisons nos choix les plus importants est constituée de ce que la science, l'histoire, la religion, la culture et notre famille nous ont dit du monde et de nous-mêmes. En ce qui concerne les faits de l'histoire, de l'évolution et de la vie elle-même, ces «autres personnes» ont souvent été, pour les trois derniers siècles, les savants et les organisations qui préservent et enseignent nos traditions scientifiques les plus précieuses. C'est là que le véritable pouvoir de la science prend une nouvelle signification.
Au-delà de la satisfaction que nous trouvons dans notre recherche de la «vérité», les réponses de la science sur nous- mêmes et sur notre rôle dans le monde sont les fondations sur lesquelles nous construisons notre monde et définissons notre manière de résoudre les problèmes de la vie. 
Et comment la meilleure science de notre époque nous définit-elle ? Historiquement, on nous a appris que nous sommes
d'insignifiantes créatures apparues comme un «accident» biologique survenu tard dans l'histoire de la planète et ayant peu de conséquences sur l'ensemble des choses pendant leur présence ici. Et quand nous ne serons plus là, l'univers ne s'apercevra même pas de notre absence. 
Si cette description semble dure, l'idée générale est sans doute assez proche de ce que plusieurs d'entre nous ont été conditionnés à croire. La science du siècle dernier nous a amenés à croire que la vie elle-même est le produit d'une combinaison apparemment impossible d'éléments et de conditions ayant existé il y a longtemps ; que l'humanité n'est qu'un produit de ces événements aléatoires et que nous sommes essentiellement des animaux, et donc belliqueux par nature ; que la civilisation d'aujourd'hui est l'aboutissement de 5000 ans d'ingéniosité humaine, de créativité
et de technologie, et que nous avons la capacité de maîtriser la nature et d'exploiter les ressources de la terre.
Ce n'est sans doute pas une coïncidence si, durant cette même période où l'on nous a demandé d'accepter ces croyances, l'humanité a subi d'énormes pertes par la guerre, d'immenses souffrances par le génocide, et les pires dommages à l'environnement dont nous dépendons pour vivre. Ce sont précisément ces croyances qui, souvent, nous donnent un sentiment de petitesse et d'impuissance devant les plus grandes difficultés de la vie.
Et si nous étions plus que cela? Se pourrait-il que nous soyons réellement des êtres uniques et puissants portant un déguisement ? Et si nous étions les délégués d'un potentiel miraculeux, nés en ce monde pour accomplir une belle destinée que nous
avons simplement oubliée dans les conditions qui nous ont enfermés dans l'apathie de l'impuissance? 
Par exemple, comment notre vie changerait-elle si nous découvrions que nous sommes nés avec le pouvoir d'inverser le cours des maladies ? Si nous découvrions que nous pouvons choisir la paix dans le monde, l'abondance dans notre vie et même la durée de celle-ci ? Si nous découvrions que l'univers lui-même est directement affecté par un pouvoir que nous nous sommes caché pendant si longtemps que nous avons oublié qu'il était nôtre ? Un changement de paradigme aussi radical changerait tout. Il modifierait notre vision de nous-mêmes, de l'univers et de notre rôle dans celui-ci. C'est précisément ce que les actuelles découvertes de pointe nous démontrent.

                                                            

Au chapitre 2, nous avons vu que la pyramide du savoir scientifique est hiérarchisée. Quand on effectue une nouvelle découverte quelque part sur cette pyramide, les sciences qui se trouvent au-dessus d'elle doivent changer afin de demeurer scientifiques. Un peu de la même façon, notre vision de nous-mêmes est hiérarchisée et suit la même règle générale.
Il est facile de voir qu'en nous considérant comme le produit d'un accident biologique, comme séparés et indépendants de notre entourage et de notre environnement, et même séparés de nous-mêmes (les fausses hypothèses de la science), la conclusion naturelle est de résoudre nos problèmes par la force et le conflit.
Quand nous nous considérons comme séparés et impuissants, le conflit a du sens.
Il est facile également de voir que lorsque la science révèle que nous sommes davantage que ce que l'on nous a amenés à croire au sujet de nos origines, de notre relation à la nature et à nous-mêmes (les nouvelles découvertes), la force et le conflit n'ont plus aucun sens. La révélation de vérités aussi essentielles rend immédiatement désuètes les vieilles idées sur la résolution des problèmes. Comme le démontre l'histoire qui suit, la volonté de se voir selon une nouvelle perspective peut changer toute une façon de vivre. Cette volonté ouvre même parfois la porte à la vie elle-même... 

Page 274...:

- Vérité 6 : Plus de 400 études spécialisées ont conclu que la compétition violente et la guerre allaient à l'encontre de nos instincts primordiaux de coopération et de soins mutuels.

 Fait : Les études scientifiques démontrent d'une manière concluante que la nature est fondée sur un modèle de coopération et d'aide mutuelle plutôt que sur la compétition violente et la guerre.

Fait : Pendant un siècle et demi, nous avons construit une civilisation basée sur des modèles de compétition violente et sur la fausse hypothèse du darwinisme, soit «la survie du plus fort».

Fait : Nous sommes des êtres non violents par nature, mais nous pouvons devenir violents quand l'une ou l'autre des trois conditions suivantes sont remplies: nous nous sentons menacés, nous sentons que notre famille l'est, ou nous sentons que notre mode de vie est en péril.

Fait : La guerre sur une grande échelle semble une réaction acquise à partir des difficultés de la vie plutôt qu'un trait humain naturel.

Ces six vérités essentielles (je ne vous ai donné que la 6è) fondées sur des faits scientifiques ne peuvent plus être ignorées lorsque nous pensons à notre manière de régler les problèmes qui nous incombent. Comme nous basons sur notre vision de nous-même notre mode de vie, notre façon de régler les problèmes et de construire nos communautés, nos nations et nos civilisations, il est plus important que jamais de prendre ces vérités en considération. Au lieu de voir les crises mondiales comme des barrières qui nous empêchent d'avancer, nous nous apercevrons peut-être qu'elles sont en réalité des portails que nous devons franchir pour accélérer le procéssus...

Broc, le 03 janvier 2018

Depuis le milieu du 20e siècle, environ, et jusqu’à ce jour, le monde a vécu avec intensité sur le plan émotionnel. (Peut-être pourrions-nous dire qu’avant nous percevions la vie principalement sur le plan physique.)
La musique nous le démontre ; la pop-musique, le rock, la lambada, le blues etc. étaient et sont encore des musiques qui trouvent leurs signatures sur le plan émotionnel ; c'est-à-dire "Le Parvis", où l’on trouve également la Religion, la Santé, les demandes de Dons…" loin des musiques de nos parents et grands-parents (qui elles se plaçaient plus sur le plan physique : "À bicyclette [Yves Montant] – Salade de fruits [Bourvil] etc…")
Pourtant nous assistons actuellement à une nouvelle forme de musique : le Rap !
Énonciation de mots et de phrases, plus parlés que chantés, dénonçant les actualités, la politique, le manque de liberté, le manque d’ouverture d’esprit etc…

Nous constatons que cette "musique" trouve son plan d’action sur le plan mental. ("Le Saint"). L’informatique se trouve également sur ce plan mental.

Après des décennies dans l’École de la Rose-Croix d’Or, nous comprenons que ce genre de mental est relié à notre intellect alors que le plan mental devrait trouver sa source dans le cœur ("Le Saint des Saints"). Normalement, si nous faisons bien notre travail, la phase qui suivra dans x (?) années se fera au niveau du cœur.
Mais devrons-nous encore attendre des années ? Ou peut-être la prochaine vie ?

Je vous donne une information : avant la prochaine vie, nous aurons dû boire la gorgée d’oubli et nous nous réincarnerons sur une fréquence différente de notre vie actuelle. Cela signifie que nous devrons tout recommencer à zéro ; bravant notre héritage parental ainsi que celui de la société dans laquelle nous reviendrons. Peut-être y arriverons-nous, peut-être pas. À chaque nouvelle incarnation, nous nous éloignons de la Source et le "Chemin" devient de plus en plus difficile. Dans ce cas, nous risquons d’attendre un nouveau jour de manifestation, c’est-à-dire plus de 26'000 ans. Il vaut donc mieux le faire aujourd’hui !

  Le 04 décembre 2017, Facebook m’a transmis ce message de Jenny, amie depuis des années. Écrit en blanc sur fond rouge :

« JE CROIS ABSOLUMENT Á LA RÉINCARNATION !!! » Et elle continue :

 « Parce qu’on ne peut pas devenir aussi "con" en une seule vie !!! »

Je ne connais pas les raisons de ses émotions qui lui ont fait écrire cette "philosophie" Mais je peux dire qu’elle a entièrement raison.
La plupart des gens, avec un minimum de conscience éveillée, vivant parmi nous, pensent que nous nous améliorons d’incarnation en incarnation. Ceci n’est pas tout à fait vrai, ça peut même être le contraire dans certain cas. C'est-à-dire que nous pouvons devenir de plus en plus "cons" à chaque nouvelle incarnation.

Ceci est régi par la "LOI D’ATTRACTION".

Vous connaissez tous cet axiome que nous attribuons à Socrate (~400 avant Jésus-Christ) : « HOMME, CONNAIT-TOI TOI-MÊME ET TU CONNAITRAS LA NATURE ET LES DIEUX »

Combien parmi nous savent ce que cela veut dire ? Une simple phrase mais pourtant totalement mystérieuse. « Homme connait-toi toi-même ! » Eh oui, dites donc,

QUI SOMMES-NOUS ???

L’éducation reçu par nos parents, par la société ainsi que la religion (gentils perroquets) nous a appris que Dieu a créé l’homme (l’entité humaine) à son image. Mais pourquoi la société (religieuse), nos parents et nous-mêmes avons INVERSÉS la donne ? Nous n’avons pas pensé un instant à ce qu’est "Dieu", mais nous avons défini ce même Dieu à l’image de l’homme. "Dieu", c’est un patriarche, un Roi, un Empereur, avec une tête, certainement barbu vu son grand âge, un corps, des bras, des jambes et heu, a-t-il un sexe ? masculin ou féminin ? Les deux peut-être. Non, surement masculin, c’est plus net et vraisemblable…

Et nous disons que nous sommes intelligents. En vérité, nous sommes de vrais cons !

Mais ce n’est pas de notre faute, enfin, pas entièrement.

Bon, nous avons été créés à l’image de Dieu ! Ok, je vous l’accorde, c’est un peu plus compliqué que ça. Si vous voulez en savoir plus, en profondeur, lisez les "Chroniques du Girkù" d’Anton Parks ; 7 volumes + "Le Chaos des Origines" + "Corpus Deae" toujours d’Anton Parks.

Puis lisez "Esclaves d’un moi fantôme" "Comment se retrouver en se libérant des forces occultes qui nous manipulent" de David Icke. Mais il faudra vous accrocher, vous allez être secoués…
Lisez Anton Parks avant David Icke, ça vous aidera à accepter David Icke avant de le traiter de fou. Il ne l’est pas, je vous l’assure.

Si vous cherchez la vérité, allez-y lisez ces livres ; vous arrêterez de culpabiliser et vous sortirez enfin de votre tendance à la religion que vous imprimez partout !

Même dans l’École de la Rose-Croix, même avec Grabovoï, ou dans n’importe quel groupe religieux, vous restez religieux et ce n’est pas supportable… Nous devons devenir spirituels ; cela signifie que nous devons chercher la Source en Nous !

Revenons à notre première question, Qui sommes-nous si nous avons été créés à l’image de Dieu ?
Et si nous changions cette première question en : Qui est Dieu ? Ce sera plus simple de comprendre quelle image de Dieu est en nous.
La numérologie peut nous aider… (voir à ce sujet mon deuxième texte : "Septante ou soixante-dix").

DIEU, c’est la Sainte Trinité ! Le Père, Le Fils, Le Saint-Esprit !
Un peu réducteur ce libellé. On aurait quand même pu dire :

LE PÈRE/MÈRE – LE CHRIST – LE SAINT-ESPRIT !

Ou alors, le 1 = Volonté/Puissance  -  Père/Mère
                 le 2 = Amour/Sagesse      -  Christ
                 le 3 = Intelligence Active   -  L’Esprit-Saint

Cette histoire que Dieu envoya son Fils unique pour nous laver de nos péchés est une aberration.

Dis tonton Dieu, pourquoi as-tu envoyé ton Fils unique sur Terre pour qu’il se fasse massacrer par nous qui avons commis cet épouvantable péché, nous avons mangé "la pomme !!?" Nous avons péché contre Toi, la Trinité, et pour que tu puisses nous pardonner, tu décides de mettre ton Fils unique, le Christ, entre nos mains de méchants pécheurs, pour que nous lui fassions subir le supplice de la croix !

Dis mon Dieu, T’es pas un peu fou ? Y a pas d’hôpital psychiatrique où Tu pourrais Te faire soigner, là-haut, au Paradis ?

Ah oui, "tonton Dieu"! ben, parce que si Dieu n’a qu’un Fils unique, nous, ici-bas, ne sommes pas tous des filles. Alors peut-être que nous sommes ses neveux ? À moins que nous sommes tous adoptés ???  Ben d’où on vient alors ?

Bon, laissons cette histoire ridicule que nous ont transmis les différentes religions qui veulent toutes nous conduire au Paradis.

Ah, au fait, connaissez-vous la signification du terme : Paradis ?
Je ne pense pas. Si nous cherchons l’étymologie du mot paradis, nous trouvons sa signification soit en sumérien, soit en grecque ancien : le mot paradis signifie : "l’enclos pour animaux ou l’enclos pour bêtes sauvages !" Source : « Le Chaos des Origines » d’Anton Parks. (Plaquettes sumériennes).

Autre mystère, le nom "Adam" signifie : Animaux ! en sumérien.

Voilà comment nous traitaient les "Faux Dieux" de la création que nous connaissons : d’animaux ! Le Dieu principal de cette clique, nous le connaissons sous le nom de YHWH ! Traduit en français ça donne Yahweh ! "An" en sumérien.

__________

 

Mais la Source Universelle est partout ! Même un grain de poussière contient Dieu. Si nous avons été créés à l’image de Dieu, c’est que :

nous aussi, nous sommes une "trinité", une "trilogie" (la loi des trois).

Eh oui, nous sommes une personnalité,
             nous sommes une âme,
             nous sommes un esprit divin.

Mais pourquoi nous n’en sommes pas conscients ?

Au début de nos incarnations nous étions conscients de qui nous étions. Nous nous connaissions. Puis au fil de nos incarnations nous avons multiplié nos expériences qui nous réjouissaient. Et à chaque nouvelle incarnation, nous avons essayé de parfaire nos expériences pour en recevoir de plus en plus de bénéfices.
Nous sommes venus en incarnation avec le "Libre Arbitre" mais nous devions boire la gorgée d’oubli avant chaque retour dans cette troisième dimension. C’était un critère nécessaire pour diversifier nos expériences, vie après vie. Mais nous avons fini par oublier qui nous étions et nous avons été manipulé par nos faux dieux.
Je ne vous parlerai pas d’un point crucial en détail, mais sachez qu’à chaque nouvelle incarnation nous arrivons dans une fréquence qui diffère des précédentes vies vécues pour que nous ne puissions pas nous rappeler nos expériences des vies passées et cela en plus de la gorger d’oubli.
Actuellement, nous devons repartir à chaque nouvelle incarnation au point zéro, C'est-à-dire que nous devons chaque fois tout recommencer depuis le début… Il arrive que dans certaines circonstances il y ait des exceptions. Des personnes tuées à la guerre, se rappellent, dans leur nouvelle vie, certain lieu de leur incarnation précédente ; incarnation presque immédiate.

En réalité, nous sommes livrés à nous-mêmes. Aucun Dieu extérieur à nous ne peut nous aider. Mais, nous sommes nous-mêmes de source divine et nous avons les pleins pouvoirs. Cela, nous l’avons oublié. Pourquoi ? Parce que l’éducation que nous recevons depuis notre naissance n’est que mensonge (inconscient de la part de nos éducateurs) et manipulation.  

Utilisons la numérologie pour trouver une réponse satisfaisante. Pourquoi seulement satisfaisante ? Parce que nous nous sommes tellement éloignés de la fréquence primordiale (Dieu) que nous ne pouvons même plus imaginer ce que sera la Réalité lors de notre retour à la Source. Mais n’ayez crainte, nous sommes éternels ! Et aujourd’hui, en ce 21e siècle, nous pouvons même devenir immortels.

Voyons ce que la numérologie (ésotérique) nous enseigne : (Alice Bailey, Traité sur les 7 rayons)

1 =  Volonté/Puissance  -  l’Église la dénommé Dieu le Père
2 =  Amour/Sagesse      -         "                "        Le Fils
3 =  Intelligence Active   -         "                "        L’Esprit Saint

Voici donc la base de la Trinité. 3 personnes en 1 !

C’est vrai, la Volonté/Puissance n’entre en action qu’avec Amour/Sagesse et Intelligence Active.
C’est le Moteur de l’Univers et de sa création.

4 =  Le résultat de la Création. L’Univers, les Galaxies, les Systèmes Solaires, La Terre et, l’Homme Universel mais également le règne animal, le règne végétal,  
       le règne minéral, les élémentaux etc.   
Le 4, c’est la Pierre Angulaire, le Carré de Construction. C’est l’Univers en application, en manifestation basique. C’est aussi l’égo, le petit moi qui nous est nécessaire pour générer la personnalité toujours liée à l’Âme et à l’Esprit divin que nous sommes.

Le 4, c’est aussi la base de la Pyramide. J’y reviendrai…

L’égo, le petit moi, n’est lui, lié à rien d’autre au début (et souvent ça va jusqu’à la mort physique, même à 100 ans…) qu’à notre cerveau reptilien, à notre cerveau gauche et à l’amygdale, cette glande situé au centre de notre cerveau, siège de nos émotions, liée à nos "tripes", notre sanctuaire du bassin. C’est le monde de l’instinct, de l’égoïsme total. C’est comme ça que nous venons au monde. Par nos choix, en grandissant, par la Loi d’Attraction, la Loi de Causes à Effets, la vie nous offrira tout ce que nous voulons. Le problème, c’est que la Loi d’Attraction n’est pas reliée à notre intellect mais à notre "Sanctuaire du Bassin", siège de nos émotions, à nos tripes. Exemple, si vous voulez plus d’argent dans votre vie… parce que vous ressentez, en vos tripes, que vous êtes fauchés et que vous ne vous en sortez pas, la Loi d’Attraction va ressentir la fréquence que vous émettez par votre sanctuaire du bassin (lié à vos chakras de base). Elle va croire que vous voulez faire encore plus l’expérience de la pauvreté. Elle n’en revient pas qu’on veuille ça, mais Elle obéit à notre libre arbitre et va donc nous plonger dans la misère de plus en plus profondément… "Homme, connaîs-toi toi-même". La Loi d’attraction n’a pas compris qu’en réalité nous voulons faire l’expérience de la richesse. Mais nous ne connaissons pas son langage. Nous faisons nos demandes à l’Univers de façon totalement erronée.

L’Univers n’a pas de limite dans sa richesse (et je ne parle pas que d’argent) et tout est à notre disposition. Mais Qui nous a dit comment ça marche ? En tout cas pas les religions et je place avec les religions le Lectorium Rosicrucianum, Grabovoï, (pas personnellement, mais par l’action de ses adeptes), le Bouddhisme, etc… En réalité, tout ce qui est extérieur à nous.

« Heureux les pauvres car ils hériteront de Dieu ! » Connerie ! Nous sommes déjà des particules de Dieu, en essence, même si nous l’ignorons. La Loi d’Attraction est là pour nous servir tout ce dont nous avons besoin ; mais nous ne savons pas comment le demander. Ce fait est le résultat de la manipulation que le genre humain a subi depuis des millénaires. Notre folie actuelle a pour conséquence que nous faisons subir des supplices inacceptables aux règnes inférieurs, les animaux, les végétaux, les minéraux… "Inférieurs" ? je me demande…

Quand nous serons saturés à vomir des fruits des expériences (sans conscience) que nous attirons à nous, et sur Terre, notre égo comprendra peut-être que tout seul, il ne peut pas s’en sortir. C’est pourquoi il cherche de l’aide dans les différentes religions, écoles spirituelles ou mouvements philosophiques, sans résultats. Alors peut-être qu’il appellera, enfin, vraiment, "au secours", dans le "lâcher prise", et permettra ainsi à la trilogie que nous sommes de reprendre les rennes de notre vie. Nous devons prendre conscience de notre vacuum de "chercheurs de vérité" et arrêter de le remplir avec n’importe quoi. La solution est en nous et nulle part ailleurs. Le petit moi ne doit pas mourir, C’est par lui que nous avons fait des études, que nous avons une situation plus ou moins stable dans la société. C’est le petit moi qui à travers toutes les expériences acquises nous a amené à nous poser des questions sur : Qui nous sommes, d’Où venons-nous et de, Où allons-nous ? Si le petit moi meurt, nous mourons, car nous ne vivons que par lui. Si nous mourons, nous recevrons la "Gorgée d’Oubli" et nous devrons tout recommencer lors de l’incarnation suivante, à nouveau soumis aux croyances stupides de nos futurs parents s’ils n’ont pas développé leur perception spirituelle (et non pas religieuse) et de la société peu ou pas éveillée spirituellement… 

Puis, c’est le 4 qui devient 5 !

5 =  L’Homme universel réalisé. Pourquoi j’écris universel, parce qu’il s’agit autant de la femme que de l’homme. 
       L’homme et la femme forment l’Homme universel.
       Le Pentagramme, l’Homme de Virtus de Léonard de Vinci. L’Homme redevenu trilogie ou trinité : Personnalité, Âme et Esprit divin !

6 =  l’Étoile de David ou le Sceau de Salomon, dans sa véritable forme spirituelle.

7 =  La Magie de l’Homme réalisé

8 =  l’Ascenseur qui nous mène tout droit au neuf (9)

9 =  Le Nouveau ! Nouveau palier, nouvelle dimension…

(Vous trouverez les compléments d’explications de la valeur des chiffres dans le fichier « Septante ou soixante dix » qui suit.

Nous le savons, nous sommes nourris par les fréquences que nous attirons à nous. En ce qui concerne l’émission de fréquence par la musique, par des instruments ou par la voix, l’émission et la réception de fréquences d’Éveil demande que tout notre réseau de chakras soit ouvert. C'est-à-dire les 7 chakras de base (Racine -  Ara Sexuel ou Plexus Sacré - Plexus Solaire, Cœur - Gorge - Ajna ou troisième œil - Coronal) ainsi que nos 5 chakras solaires (l’Imrah – la Thoral ou Fleur de Soleil – le Naxal – le Thymus qui agit comme un chakra – l’Estar, dans le creux de la nuque – l’Erepsus). Cela fait 13 chakras. La fréquence de la Terre est passée de 7/8 à 13/20e

Mais la musique que nous écoutons, nous la recevons par notre corps émotionnel, par notre sanctuaire du Bassin. La fréquence, en générale, ne peut s’élever plus haut que le Plexus Solaire, dans le meilleur des cas. Les chakras supérieurs ne sont en général pas suffisamment éveillés. L’Imrah et la Thoral sont encore inexistants. Cela signifie que ces fréquences n’ont aucun pouvoir de nous éveiller spirituellement. Il y a des milliers d’années que les hommes utilisent des mantras, des gongs, des clochettes, des chants etc… et l’éveil ne s’est pas fait.

Le Salut ne viendra pas de l’extérieur !  et, certains parmis vous le save…

Nous n’avons plus de temps ou de vies à perdre.

J’ai quitté la Rose-Croix d’Or en 2003. Cette action a créé un vide, un vacuum en moi. Le danger est de vouloir le combler immédiatement par autre chose. Beaucoup, dans un cas similaire, choisissent un autre port d’attache. Pour certain, l’enseignement de Grigori Petrovich Grabovoï faisait l’affaire. Le peu que je connais de Grigori est bon pour lui en tout cas car il comprend fondamentales l’essence de ce qu’il dit. Il possède les "armes" pour mener à "bon port" sa barque. Mais j’ai constaté, à notre première rencontre, (petit groupe de neuchâtelois), cette tendance à jouer au perroquet. Vous répétez les codes qu’il vous transmet sans les comprendre. Et je peux vous dire que c’était très clair que vous ne compreniez pas ce qui était énoncé. La personne qui nous les transmettait, ces codes, ne les comprenait pas plus que vous.

D’accord, je suis critique dans mes propos, mais je ne veux plus me baigner dans l’illusions de cette 3e dimension et je veux être honnête avec vous.

Quelqu’un a parlé de l’enseignement des Hathors. Cette personne a raison de penser que des peuples plus élevés que nous, c’est-à-dire vivants dans des dimensions supérieures, essayent de nous aider. Mais ils ne peuvent pas faire le chemin à notre place. Ils nous montrent quelles sont nos possibilités mais nous devons les réaliser nous-mêmes.
Les Hathors ne sont pas seuls, il y a des personnes qui viennent d’Arcturus, d’autres d’Antarès, ou encore des Pléiades. Il y a Salim de Véga, Chandra, Hildon, Flex et bien d’autres encore. Mais aucun ne peut faire le chemin à notre place.

Cette personne s’est trompée, elle a parlé d’Athor au lieu d’Hathor.

L’Athor est une énergie qui est formée par la réunion des énergies solaires et cristallines. Voici un court extrait du livre : "Manuel d’Utilisation des Lettres de Feu" de Nathalie Chintanavitch :

« L’Athor est à la fois porteur de l’énergie solaire et de l’énergie cristalline. Ce liquide scintillant unifie ces deux vibrations solaires et cristallines, pour révéler l’unité vibratoire, souvent appelée énergie christique, qui naît de la fusion de la puissance solaire et de la puissance cristalline. »
L’Athor relie nos 13 centres cristallins et nos 13 corps cristallins. Savez-vous que nous devons développer 12 corps cristallins et 12 corps solaires en nous. Et de l’ensemble de ces 2 x 12 corps, s’éveillera une treizième strate, le corps Cristal/Solaire… ?

Comprenez-vous pourquoi les réunions que, en général, tous les "chercheurs" font, n’ont aucune chance de les aider à avancer ? Ces réunions ne parlent qu’à notre ressenti émotionnel. Patrice Brasseur nous dirait : "Si tu te considères comme un chercheur, tu resteras en recherche toute ta vie, par l’action de la Loi d’Attraction qui ne nous donne que ce nous voulons être. Soyons donc des "Trouveurs" de la Vérité. (Hommes et Femmes)

Lao Tseu nous dit : « Si tu ne changes pas de direction, tu pourrais bien aboutir là où tu te diriges.

Je vous ai dit plus haut que je vous parlerai de la Pyramide :

Au sommet, nous trouvons un cône d’Or pur recouvrant les 4 faces de la Pyramide. Pourquoi 4 faces ? "Dieu", c’est trois personnes en une ! Pourquoi la Pyramide n’a pas 3 faces ? En réalité, la "Pyramide" est un symbole qui nous ait destiné, à nous les humains.

Depuis son sommet en or pur, nous apercevons 4 plans inclinés (en pierre et non plus en or) qui descendent jusqu’à la base carrée ; 4 côtés !

Les 4 plans correspondent à nos 4 corps de base, le physique, l’éthérique ou corps vital, l’astral ou corps émotionnel et le mental qui se décline actuellement en intellect avant qu’il puisse devenir le mental du cœur.
Chacun de ces plans à une forme triangulaire, c'est-à-dire 3 cotés. 3 cotés représentant la trilogie en nous, notre trinité personnelle. Le tout est posé sur la base de 4, le petit moi égocentrique… Bizarre non ?

Cela signifie que notre chemin commence dans l’égo qui en s’élevant, réalise la trilogie que nous sommes en essence. Donc, ne tuez pas votre moi, apprenez-lui à agir en serviteur, dans le lâcher prise et l’ensemble de la pyramide nous mènera à notre véritable stature d’Or pur. La véritable Tête d’Or !     

Que vos efforts soient couronnés de succès.

Nous avons tous, sans exception, le pouvoir d’arriver à nos fins spirituelles. Tout est déjà prêt en nous. Tout est à sa place…

En toute amitié,

Daniel PITTET

 

__________________________

Chers amis, chères amies,

 

Certains parmi vous m’ont demandé de vous expliquer par écrit la magie des nombres. Voici ce que j’ai appris par mes lectures et ce que mon intuition m’a révélé. Mon souvenir quand à la "forme" n’est pas très clair, je donne personnellement plus d’importance au "fond" ; Ce qui EST ! bien que l’équilibre doive être respecté.
Voici, selon Madame Alice A. Bailey, dans le Traité sur les Sept rayons, la valeur fondamentale des nombres :

De 1 à 9, ce sont des potentialités, des possibilités que nous recevons dans notre ADN.

À nous de les activer…

Les trois premiers nombres correspondent à la Source Universelle d’où nous venons.

Le 1 = Volonté – Puissance  =  Dieu, le Père-Mère de l’Univers.
Le
2 = Amour – Sagesse      =  Le Christ.
Le
3 = Intelligence Active     =   L’Esprit-Saint, les Forces de l’Esprit-Saint.

Les nombres suivants sont l’application dans la 3ème dimension…

Le 4 = Le Carré de Construction, la Pierre d’angle de toute création, La Terre, notre Planète, Gaïa et nous-mêmes, notre petit moi.

Le 5 = Le Pentagramme, le Pentacle, le symbole de l’Homme de Vitruve de Léonard de Vinci. L’Homme (au sens universel) réalisé (le logo de Manpower).

Le 6 = Le Sceau de Salomon, l’Étoile de David , les deux triangles inversés et imbriqués l’un dans l’autre. Le triangle qui pointe vers le bas symbolise la
            
Force Universelle qui descend et s’imbrique dans la matière. Le triangle qui pointe vers le haut symbolise l’expérience humaine guidée par l’aspiration
             de chacun de nous à se lier au divin.

Le 7 = La Magie. La Force magique qui nous donne le pouvoir de créer. Créer quoi ?, la voie sur laquelle nous cheminons en tant que "chercheur" (qui doit
             devenir le "trouveur"), celui qui trouve la voie par la magie du 70, septante, non pas soixante-dix qui serait remettre aux mains du créateur le travail, 
             la réalisation que nous devons nous-mêmes effectuer. La magie qui nous permet de retrouver "Qui nous sommes" en essence et qui rouvre le chemin
             universel qui s’était refermé devant nous…

Le 8 = C’est le symbole de l'équilibre cosmique selon les scientifiques. C'est la voie qui s’ouvre entre les différents plans galactiques. C'est, pour moi,
             l’"Ascenseur" qui nous permet, après avoir réalisé le 7, de monter vers le 9, vers le neuf, le nouveau, le renouveau. C’est celui qui buste notre aspiration 
             à nous élever vers les dimensions supérieures.

Le 9 = Le nouveau départ, le nouveau palier sur la ou les dimensions supérieures. Nouvelles expériences, libérer de la dictature de notre égo (enfin, je le crois).
             Nouvelles expériences peut-être en tant qu’Être de lumière. La sexualité Sacrée qui nous dévoile l’Unité avec notre partenaire, dans la Lumière   
             Universelle et l’Amour Universel. (???, Je n’en sais trop rien)
             La plupart des religions pensent que le sexe est un pêché envers Dieu.
             Moi je pense que c’est un moyen qui nous est donné pour que nous réalisions l’unité parfaite, dans l’amour, avec notre partenaire. C’est un moyen qui
             nous rapproche de la sublime communion avec le divin, en unité. C'est
l’échantillon qui peut nous être donné et qu’il nous est permis de vivre dans cette 
             3ème dimension, si nous réalisons cette sexualité sacrée…
 
            
Il faudra encore que l’on apprenne ce qu’elle est, cette sexualité sacrée, sans
fausse pudibonderie.

Activation des chiffres 1 à 9 par l’ajout du zéro.

Le 1 = 10 (dix)               = La Volonté – Puissance en action, en mouvement, dynamisée.

Le 2 = 20 (vingt)           = L’Amour – Sagesse en action, en mouvement, dynamisé.

Le 3 = 30 (trente)          = L’Intelligence Active en action, en mouvement, dynamisée.

Le 4 = 40 (quarante)   = Le Carré de construction en action… La Pierre angulaire qui nous permet enfin de construire notre Temple intérieur…

Le 5 = 50 (cinquante)  = Le Pentacle, l’Homme qui vraiment prend conscience de qui il est, qui se met en action, en mouvement… L’Homme qui 
                                              dynamise ses potentialités. La Réalisations de Soi.

Le 6 = 60 (soixante)    = Le Sceau de Salomon activé ! L’Homme reçoit, souvent sous forme d’intuition, la conscience qu’il est indispensable pour lui             
                                             de recevoir. Recevoir "le plan" afin de guider lui-même sa propre vie.
                                             Quel est le plan ? Celui inscrit dans son cœur, qu’il est seul à pourvoir identifier. Aucune religion ne peut l’aider. Il doit devenir
                                             le maître d’œuvre, il doit devenir le constructeur libre ; ce qu’il réalisera en septante (70).

                                              L’Étoile de David est renforcée par la croix chrétienne… 
                                             
La poutre verticale de la croix symbolise la liaison qui s’établit entre les "Cieux", la Connaissance Universelle et l’Homme.
                                              La poutre horizontale symbolise ce que nous faisons de cette Force. Elle est le symbole de ce que nous expérimentons dans
                                              notre vie, dans cette 3ème dimension.
                                              Lorsque nous réalisons que nous sommes guidés en permanence, nous nous ouvrons à la "Connaissance" qui nous est transmise 
                                              par la poutre verticale (ou par le triangle descendant) et nous appliquons l’enseignement reçu dans notre vie en conformité avec la 
                                              Loi Universelle, ce qui dynamise la poutre horizontale (ou le triangle montant), bibliothèque des expériences que nous avons vécues et 
                                              réalisées. 
                                             
La réalisation que c’est selon "l’Ordre divin" que nous recevons, par la poutre verticale, la Force qui nous permet de réaliser nos
                                              expériences dans la vie (poutre horizontale). Cela correspond à une action décrite par les Rose-Croix du 17ème siècle, déjà :

                                             «Attacher la Rose à la Croix» au croisement des deux poutres, au niveau du cœur. La Rose symbolise la réalisation de Soi, de la Vie,
                                             de Sa vie, l’Homme Nouveau (50) (en devenir) ! 

Le 7 = 70 (septante)    = La Magie mise en pratique. Le Sceau de Salomon activé en "soixante" nous a reliés au divin, aux énergies universelles.  
                                             Nous devenons les Maîtres d’œuvre. Nous sommes les réalisateurs qui construisons notre temple intérieur, notre avenir, sur un chemin
                                             de lumière de plus en plus perçu, de mieux en mieux compris. Nous sommes le phénix qui renait de ces cendres.

Le 8 = 80 (huitante)       (octante utilisé parfois en Belgique, pas en Suisse)
                                           
= C’est l’ascenseur qui se met en route. Il nous élève, grâce à la Force magique que nous avons générée en septante, au nouveau
                                            palier qui est le 9, le neuf, le nouveau, le (90) nonante qui s’active, qui se met en mouvement et nous conduit vers la ou les dimensions 
                                            supérieures. Il nous élève dans le renouveau grâce à ce que nous avons appris avec le soixante et à ce que nous avons réalisé par la
                                            Force du septante.

Le 9 = 90 (nonante)     = La potentialité du 9 est devenue active et dynamique en 90. Elle accueille le "pèlerin" dans le monde quantique. Par sa compréhension 
                                             (60) et ses actions (70) au service de la Source universelle à laquelle il appartient en communion totale avec le divin et non pas en 
                                              esclave, le pèlerin entre dans le 9, le neuf, le nouveau, propulsé par le huitante (80). Il réalise que ce "Nouveau" l’a toujours
                                              accompagné. Il n’en était tout simplement pas conscient.
                                           

Nous constatons que tous ces nombres sont en interaction les uns avec les autres !

____________

Et maintenant, POURQUOI la France emploie les termes soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix..?

Je n’ai plus souvenir de la source des données que je vais vous transmettre maintenant. Mon intuition a également sa part de réalisation dans ces affirmations.

Vous connaissez tous la version de la Genèse, dans la bible : "Au début était la Parole, et la Parole était Dieu" ! ou cette autre expression : "Au commencement était le Verbe, et le Verbe s’est fait chair et il a habité parmi nous".

Ces quelques axiomes nous démontrent la magie par excellence des mots ! 

Nous créons par les mots, par les paroles que nous prononçons. Bon, nous n’en sommes pas conscients et donc, nous n’arrêtons pas créer quelque chose puis nous créons immédiatement après son contraire. De fait, nous créons et nous détruisons nos propres créations continuellement dans un monumental chaos. Le résultat ?...

Regardez le monde que nous avons créé, regardez le dans sa globalité.
Il est temps que nous prenions conscience de la magie que nous activons sans cesse inconsciemment. Nous sommes tous responsables du chao vécut sur la Terre.

Pourquoi je vous dis cela ?

Au 17ème siècle, des êtres humains comme vous et moi, (peut-être y étions-nous en personne, ou peut-être qu’une "part" de nous y est encore dans notre multidimensionnalité) ont souffert et ont été massacrés pour avoir "pensé autrement".

Massacre des templiers qui, pour certains, avaient une grande mission d’ouverture de conscience à offrir au peuple, à l’humanité. Vous savez que l’Eglise en place, appuyée par le roi de France, a massacré toutes les personnes qui mettaient en cause le pouvoir séculaire de l’Église de Rome qui imposait une doctrine inacceptable pour des personnes "éveillées". Le massacre des Albigeois, des Cathares (brulés vifs au pied de Montségur en 1246 ; tous habitaient le Sud ouest de la France, région de Toulouse, les Pyrénées, l’Ariège et Ussat-les-Bains où l’on peut visiter les grottes dans lesquelles les Cathares trouvèrent refuge. La poursuite des Vaudois, dont l’étendard représentait "La Dame Blanche" (la Mère Nature), les ont chassés jusqu’en Suisse où ils se sont installés. La région choisie est devenue le canton de Vaud dont la capitale est Lausanne.   

Revenons à nos chiffres.

Messieurs Vaugelas et Ménage de l’académie française (sur la demande de qui ???) ont décrété au 17ème siècle que l’on utiliserait les termes de soixante-dix, quatre-vingt et quatre-vingt-dix au lieu des septante, huitante et nonante.

C’est marrant la dualité..!

Au moment où les Rose-Croix (du 17ème siècle) commencent à travailler pour l’ouverture de la conscience de l’humanité, deux Messieurs de l’académie décident d’imposer une forme de langage dépourvue de toutes forces magiques personnelles.

Vous connaissez maintenant la particularité magique du mot prononcé "septante" qui intègre chacun dans la magie constructive et permet ainsi à tous de devenir des constructeurs de leurs temples intérieurs ; le temple intérieur qui est notre corps ; un maçon constructeur libre, un franc-maçon. Oh, au 20ème et au 21ème siècle, beaucoup parmi les francs-maçons ont oubliés le véritable but de leur engagement.

En disant "soixante-dix" on remet aux mains de Dieu le travail à effectuer pour notre réalisation individuelle. Si nous ne faisons pas nous-mêmes le travail, rien ne se passera. Avons-nous oublié que nous sommes les "instruments" à travers lesquels Dieu se manifeste. Si l’instrument dit : "Oh moi je ne fais rien, c’est Dieu qui s’en occupe" c’est comme si un virtuose de la trompette voulait jouer une partition mais que la trompette dise : "moi je ne sais rien, je préfère ne pas émettre quoi que ce soit, je reste donc une trompette bouchée". Aucun son ne sortira de cette trompette.

Par la fréquence dégagée avec le mot septante, la trompette se débouche et l’on peut enfin goûter à la virtuosité du trompettiste (Dieu en nous qui s’exprime à travers nous).
La fréquence dégagée chaque fois que nous prononçons septante, en conscience bien-sûr, nous ouvre la voie vers l’ascenseur. Comme nous sommes déjà "en bas", dans la 3ème dimension, nous ne pouvons que monter vers des fréquences bien plus élevées. L’ascenseur, le huitante, nous mène directement au 9, au neuf, par notre propre action, par nos vœux de nous élever vers notre nouvelle identité d’être de lumière. Le 9 qui devient 90, nonante, dans l’action, dans la réalisation. Nous avons vécu assez d’expériences dans ce monde de dualité, nous avons fait notre travail. Il est temps pour nous de retrouver qui nous sommes à la Source. 

Entendons-nous bien, ce n’est pas en répétant : septante, huitante, nonante comme un mantra que nous réaliserons qui nous sommes. Nous devons simplement comprendre que comme les mots sont porteurs de fréquences, nous devons choisir les bons termes pour que la magie opère de la bonne manière. Tout notre langage doit devenir conscient. Nous devons sortir nos antennes et devenir conscient de nos créations. Quoique que nous disions ou faisons, nous activons la Loi d’attraction, alors soyons de bons magiciens.

Le quatre-vingt veut nous enfermer dans le dogme de la religion. Le vingt, c’est l’Amour-Sagesse en action, c’est la Force du Christ révélée. Mais Christ n’est pas une personne unique et inimitable, Christ est une Force qui doit se révéler et se manifester en chacun de nous, sans exception. Même si on l’appelle 4 fois, cette Force Christ ne pourra pas s’exprimer en nous, car au niveau vingt, elle ne s’est pas encore totalement incarnée en nous. C’est le huitante qui va permettre que Christ se manifeste en nous, en nous amenant au nonante, au renouveau.

Le quatre-vingt signe notre démission devant notre aspiration personnelle à évoluer. Le Dieu "extérieur" à nous, celui qui est là-haut, si loin dans les cieux, en réalité inatteignable, ne peut rien pour nous. Réalisons que nous sommes nous-mêmes, en essence, une particule de Dieu, incarnée en 3ème dimension et que c’est à nous à faire le travail. Pour cela, notre égo doit se mettre au service de se que nous sommes en tant qu’Âme et se que nous sommes en tant qu’Esprit divin. Nous ne sommes encore pas vraiment conscient de QUI nous sommes, mais notre Éveil est proche. Nous pouvons déjà commencer le travail avec un minimum de compréhension. Nous avons le libre arbitre !

Et le quatre-vingt-dix nous dit : Ok, ça ne fonctionne pas par nous-mêmes ! Demandons au Père céleste (nous devrions dire : Père-Mère) de nous jouer un air nouveau, un air de cinquième dimension. Mais le Père-Mère, même avec l’aide de Christ (4x) ne peut pas jouer de cette trompette bouchée. Il nous a donné le libre arbitre, cela signifie que tant que nous décidons de rester bouché, aucun son ne sortira de nous. 

Voilà, tout cela pour vous dire que nous devons faire nous-mêmes le travail. Nous avons des guides qui nous tiennent par la main. Mais n’oublions pas de parler à notre âme, à ce que nous sommes en tant qu’âme. Nous n’avons pas une âme, nous sommes une âme et nous sommes un esprit divin. Nous n’en n’avons pas conscience, pas encore, mais bientôt nous vivrons en trilogie, comme la trinité que nous sommes : Corps (égo-personnalité) – Âme – Esprit. La porte pour atteindre ce que nous sommes en tant qu’âme, c’est notre cœur.

____________

Quelqu’un m’a fait la remarque que le 8 était également le symbole de l’infini ¥, mais ce symbole s’inscrit à l’horizontal. Le 8 en tant ascenseur est vertical. Le symbole de l’infini ¥ doit encore se redresser et devenir un 8 vertical pour qu’il puisse nous aider dans notre ascension, sans cela nous tournons indéfiniment dans un circuit horizontal. Ce ne sont plus les 24heures du Mans ou les voitures passent et repassent à chaque tour par leur point de départ. Ce sont les 80, 90 ou 100 ans pendant lesquels l’être humain tourne en rond, se créant des souvenirs puis vivant de ses souvenirs jusqu’à la fin. Ce n’est pas ce que nous voulons.

Ce que nous devons comprendre, c’est que nous ne devons plus donner le pouvoir sur nos vies à des personnes extérieures à nous-mêmes. Ni religion, ni Gourou. Nous devons donner le pouvoir à notre cœur baigné de la Lumière de Christ. Nous devons donner le pouvoir à notre cœur qui est le guide suprême de notre cerveau, ou doit le devenir.

En 1974, j’avais 23 ans, je suis devenu un "Prémis", un disciple de Gourou Maharaji qui lui avait 8 ans (huit). Les prémis, entre nous, nous saluions en disant : "Dje (comment ça s’écrit ça) Dje Satchidananda". Mais personne ne connaissait la signification de cette salutation, même ceux qui exigeaient que nous l’utilisions. C’est en l’occurrence totalement idiot !

Dje Satchidananda signifie, je le sais aujourd’hui, "Je vois en toi la béatitude omniprésente, omnisciente et toujours renouvelée". Nos salutations auraient été vraiment supérieures si nous avions connu la signification des mots que nous utilisions.

C’est pareil pour le salut "Namasté". A force de ne pas comprendre la signification de ce terme, il a fini par signifier simplement "bonjour".

En réalité Namasté signifie : "L’Esprit divin en moi reconnait l’Esprit divin en toi" !

Comprenez l’impact de ces mots que nous prononçons et les fréquences que nous générons en les disant quand nous comprenons leur signification. C’est plus profond que l’habituel "bonjour" dit sans conscience et sans penser à la journée, bonne ou mauvaise, que va passer notre interlocuteur. Imaginez la personne que vous rencontrez à qui vous dite "Mon Esprit divin reconnait Ton Esprit divin" "Namasté" ! Comment un conflit pourrait-il se créer entre vous ?

Le problème est identique avec les termes de septante, huitante et nonante. Si nous nous rappelons que les mots sont magiques, choisissons-les bien !

Une dernière chose.  Au sujet des Lettres de Feu que nous a transmis Nathalie, vous pourriez me dire que nous ne les comprenons pas non plus mais leurs fréquences agissent en nous. 

Les Lettres de Feu sont un "langage quantique". Elles se manifestent en nous sous forme de fréquences même si nous n’avons pas encore réalisé la quintessence de notre être, c’est donc normal que nous ne les comprenions pas intellectuellement. Mais certaines parties quantiques en nous sont déjà en train de s’éveiller ce qui signifie que nous pouvons saisir intuitivement le sens ou le message et la fréquence qui nous sont transmis par les Lettres de Feu. Le calme intérieur, la voie du silence peuvent nous aider à en capter l’essence.

Soyons persévérant. La Loi d’attraction va agir en nous si nous restons assidus avec les Lettres de Feu. N’oublions pas que les Lettres de Feu sont inscrites dans notre ADN, Elles ne sont pas extérieures à ce que nous sommes ; simplement aujourd’hui Elles s’éveillent.    

Nous avons une double chaîne d’ADN composée de 64 codons. 23 codons sont actifs et 41 dorment encore, enfin, certains commencent à s’éveiller. Nous devons développer 12 chaînes d’ADN. Si vous ne connaissez pas les Lettres de Feu, ce n’est pas important, nous sommes tous des particules de Dieu en incarnation dans la 3ème (et même 4ème) dimension et avec la planète Terre, avec Gaïa, nous sommes en train de nous élever dans la 5ème dimension. Cela explique que les forces de l’ombre se manifestent afin d’essayer d’empêcher cela. Mais la Lumière gagne toujours. Et pour nos morts, n’oubliez pas que nous sommes immortels par nos corps de lumières, même si nous n’en sommes pas encore conscients. 

Ah, la Loi d’attraction se nomme aussi la Loi de Cause à Effet !

Un général américains, à dit un jour : "Si tu veux la Paix, prépare la Guerre". Il n’avait  jamais, c’est une certitude, entendu parler de la Loi d’attraction, de la Loi de Cause à Effet. Si tu te prépares pour la guerre, tu attires la guerre à toi. Si tu veux la paix, vie en paix. Sois l’échantillon de paix que tu veux et la paix viendra à toi… Je vous l’accorde, c’est facile à dire mais beaucoup plus difficile à réaliser. Mais nous y arriverons ! C’est ce que le livre "le Secret" a essayé de nous révéler.

Nous avons vécu et nous vivons en cette année 2016 des attentats insupportables. Et certains parmi nous se demandent : "Comment Dieu permet-il cela ?" Nous avons oubliés que nous sommes nés avec le libre arbitre. C’est-à-dire que nous construisons le monde en nous et autour de nous, selon notre propre volonté, et Dieu, le Père/Mère, la Source nous accorde cela. Cela signifie que nous construisons nous-mêmes nos propres bonheurs ainsi que nos propres malheurs. Nous sommes seuls responsables de ce qui nous arrive, même si c’est insupportable de l’entendre. Nous sommes des dieux (ou des particules de Dieu en incarnation). Rien n’existe en dehors de dieu, pas même nous ! Mais comprenons que toutes ces expériences, si dures soient-elles, sont le moteur qui vont nous révéler, à la fin, "Qui Nous Sommes". 

Connaissez-vous le terme indien (de l’Inde, pas d’Amérique) : "Sabikalpa Samadhi" ?

Il désigne l’étape au cours de laquelle l’âme émerge de sa cage-égo et fusionne avec la lumière ou le cosmique… Et c’est fusion, nous allons la vivre très bientôt, dans cette vie…

Ce travail a été réalisé après un séminaire de Nathalie Chintanavitch suite à la demande de plusieurs participants. C’est la raison pour laquelle Nathalie est mentionnée.

 

Daniel PITTET, en toute amitié.

_________________________________

3ème texte :

                                                                                               

 

Dieu a créé l’homme à son image !

Malheureusement, nous, les hommes, avons inverser la donne… Nous voyons Dieu à notre image, ce qui est absolument faux.

Cette inversion a été "responsable" du choix que les hommes font depuis des millénaires : Compétition, Luttes, Guerres, Jalousie, Orgueil, etc. En réalité, les fruits de la dualité, de la dialectique. Cet état correspond à la loi de la 3ème dimension ; dimension réalisée pour nous permettre de faire l’expérience de la matière. Dimension totalement gouvernée par notre petit moi (partie bleue de la pyramide, sa base carrée, La "pierre angulaire", le "carré de la construction").

Socrate, nous dit-on, a fait inscrire sur le Fronton du Temple de Delphes, Temple dédié à Apollon, « Homme, connait-toi toi-même et tu connaîtras la Nature et les Dieux ».

Vous pouvez constater que Socrate a fait écrire "Les Dieux" au pluriel. Si vous lisez les livres d’Anton Parks, écrit sous forme de science/fiction pour rendre ces "merveilleux ouvrages" agréables à lire, vous comprendrez pourquoi Socrate parle "Des Dieux" et non pas de Dieu. Ces livres sont écrit sous le nom de "Les Chroniques du Ğírkù" 7 tomes et plus…
Leur source sont les plaquettes sumériennes qu’Anton Parks a traduites pour nous ; merveilleux pour un chercheur qui fini par trouver les fruits de sa recherche.

Alors QUI SOMMES-NOUS ?

Regardez la pyramide du haut de la page, elle représente ce que nous sommes en réalité. Les pyramides dans le monde sont là depuis des millénaires comme des phares sur les côtes guidant le navigateur pour l’amener à bon port. Mais nous ne l’avons pas compris, pas encore. Pourtant le temps de rentrer au port est venu pour nous tous. Ce port que nous devons atteindre s’appelle « la cinquième dimension ».

Nous sommes de source divine ! Rien n’est en dehors de Dieu, même pas nous. Nous sommes tous bien conscient que nous ne ressentons pas la divinité en nous et pourtant elle est inscrite dans nos gènes, dans notre ADN. Mais il faut bien reconnaitre que les religions ne nous ont pas vraiment aidés dans ce contexte. Nous devions imiter Jésus-Christ, selon sa propre demande, nous l’avons singé !

Notre corps physique n’est que notre enveloppe extérieure ; mais nous nous identifions si fort à lui que nous ne concevons pas qu’il y ait plus que le corps physique.

Ok, détaillons tout cela. Notre corps physique, c’est le cadavre en nous. Pour qu’il puisse vivre, il a besoin du corps vital. Pour que nous ressentions des émotions, nous avons besoin d’un corps astral et pour pouvoir penser, nous avons besoin d’un corps mental.

Lors de notre naissance, nous sommes totalement reliés au corps vital (ou éthérique) de notre mère. Si la mère meurt en couche, c’est le père ou la personne qui va s’occuper du bébé qui sera connectée inconsciemment à lui (le bébé).

Durant les 7 premières années, l’enfant va développer son corps physique en bénéficiant de la force vitale du corps éthérique de sa mère. C’est la raison pour laquelle le bébé ressent tous les états d’âme de sa mère. De 7 à 14 ans, l’enfant va développer son propre corps éthérique, son propre corps vital. De 14 à 21 ans, il va développer son corps astral, son corps émotionnel. Il reçoit son héritage karmique avec la puberté. Et de 21 à 28 ans, il va développer son corps mental. Le corps mental est actuellement dominé par notre intellect situé dans notre cerveau, il va devoir devenir le mental du cœur, le Saint des saints.

Ce qui veut dire que c’est seulement à 28 ans que l’on est véritablement adulte, enfin dans le meilleur des cas. Certains restent des enfants jusqu’à 100 ans ou plus, s’ils vivent encore.

Bon un petit bémol, ces phases de développements de 7 ans ont tendances à se raccourcir depuis ce début du 21e siècle et pour certain même depuis un peu avant.

Cela signifie qu’à partir de 28 ans, tout être humain devrait passer à la phase supérieure et sortir de l’influence de l’égo, le petit moi (en bleu sur le graphique de la pyramide). En réalité, l’humanité est encore presque totalement guidée et soumise au petit moi égocentrique, à part quelques rares exceptions. Mais c’est là que nous devons tous arriver, se libérer du despotisme de notre petit moi et nous élever dans la conscience indiquée par la pyramide.

Pour arriver à cela, il faut réaliser, enfin, qui nous sommes, nous qui avons été créés à la ressemblance de Dieu. 
Mes deux textes précédents vous donnent par la numérologie des explications plus détaillées qui vous permettrons de mieux saisir le contexte.

Nous sommes donc créés à l’image de Dieu !

Qui est Dieu ? C’est la trinité, trois personnes en une ! C’est une trilogie (la Loi des trois).

Si nous sommes à l’image de Dieu, c’est que nous sommes nous aussi une trinité, une trilogie. Nous sommes : personnalité, âme et esprit divin !  

Notre difficulté est que pour former notre personnalité nous avons eu besoin de notre moi égocentrique, notre petit moi. C’est grâce à lui que nous avons pu faire les expériences qui ont enrichies notre personnalité en formation. Mais ce petit moi ne veut pas nous lâcher. Il s’est occupé de nous depuis notre naissance et ne s’est pas rendu compte que maintenant nous sommes grands et que nous n’avons plus besoin qu’il veille sur nous comme une mère poule. Certain enseignement dise qu’il faut tuer ce petit moi ; cela est archi faux. Il mérite de partager avec nous la félicité.
Mais comment arriver à cette félicité ?
Une partie de nous connait la réponse : ce que nous sommes en tant qu’Âme.

Il nous faut donc apprendre à parler avec notre partie âme. Et c’est là l’importance du fait que le corps mental soit le cœur qui nous donne la solution. Parlons à notre partie Âme. Parlons lui chaque jour et Elle fera le pont entre notre personnalité et notre Esprit divin. 
Comment parlons-nous à l’Âme que nous sommes ? En parlant à son Cœur ! Oui, à votre cœur physique qui est la porte qui vous conduit à votre âme.

Si vous faites cela, vous quitter la base de la pyramide (couleur bleue) et vous élevez vers les sommets de cette même pyramide jusqu’à son sommet. Vos quatre corps, physique, éthérique, astral et mental, libérés de la tyrannie de votre moi égocentrique pourront enfin s’ouvrir à la magie de la pyramide et recevront le guidage dont vous avez tant besoin de son sommet, vous-mêmes en tant qu’être de Lumière car vous arriverez en conscience dans la partie or du sommet de la pyramide. La pyramide symbolise : l’"Homme réalisé" !   

Les premiers versets de l’évangile de Luc chapitre 5 nous disent : « Le Royaume des Cieux est en vous, plus proche que vos pieds et vos mains ».

Heu, quand vous priez : « Notre Père qui est au Cieux… », vous projetez Dieu là-haut dans les Cieux (le ciel) et vous, vous êtes ici-bas sur Terre. En réalité vous vous séparez de Dieu au lieu de vous relier à Lui. Vous créez un gouffre entre Lui et vous, un espace infranchissable pour vous. C’est une hérésie… Sachez que l’Espace et le Temps n’existent que dans les 3 premières dimensions. Au-delà, nous vivrons dans l’éternel présent en omniscience, en omniprésence, c'est-à-dire que nous serons conscients de tout l’univers en même temps… 

Dieu est en vous, plus proche que vos mains et vos pieds ! Il est temps que nous comprenions celà !

En toute amitié !

Daniel PITTET
Géobiologie Les Eaux Vives